Le retour aux sources selon Chanel : Coco Mademoiselle l’Eau Privée

Le retour aux sources selon Chanel : Coco Mademoiselle l’Eau Privée
Le retour aux sources selon Chanel : Coco Mademoiselle l’Eau Privée

Coco Mademoiselle l’Eau Privée, bienvenue dans l’univers intimiste de Chanel !


Coco fut le tout premier parfum à avoir vu le jour après la disparition de Gabrielle Chanel. Il était alors un vibrant hommage à la créatrice, restituant son amour pour le baroque, l’exotisme et l’opulence. Puis, en 2001, la parfumerie Chanel décida de le réinventer pour en faire une fragrance beaucoup plus épurée, une composition élégante synonyme de liberté. C’est ainsi que fut présenté Coco Mademoiselle. Depuis lors, le succès de cette essence est tel qu’elle ne cesse d’être réinventée. En 2020, Chanel nous présente Coco Mademoiselle, une édition plus intimiste de son parfum star, à porter le soir, en toute confidentialité.

Coco Mademoiselle l’Eau Privée, une fragrance délicate et apaisante


Coco Mademoiselle l’Eau Privée se présente comme une édition plus douce et tendre de Coco Mademoiselle. Ce parfum est élaboré telle une aquarelle. Ainsi, ses notes persistantes d’autrefois ont été estompées pour laisser plus de place à la légèreté. Olivier Polge, parfumeur en charge de sa création et nez officiel de la maison Chanel, nous livre ici une recette orientale mais apaisante, à utiliser sur une peau nue une fois la nuit tombée. Tout commence par une bouffée fraîche de mandarine, rapidement relayée par un cœur floral de jasmin et de rose. Peu à peu, Coco Mademoiselle l’Eau Privée s’offre un nuage plus épuré de musc blanc. Il en résulte une essence fidèle à la senteur originale de Coco Mademoiselle mais dont les bois ont été allégés pour laisser place à de nouvelles notes énigmatiques et oniriques.

Qui est la femme qui porte Coco Mademoiselle l’Eau Privée ?


Comme le suggère cette senteur intime, Coco Mademoiselle l’Eau Privée s’adresse à une femme sexy mais non exubérante. Avec lui, prière de fermer la porte et d’y ajouter le panneau « ne pas déranger » pour se laisser aller à une folle nuit de tendresse. Coco Mademoiselle l’Eau Privée est une invitation au rapprochement. Tout en légèreté et non entêtant, il se prête à merveille aux chaudes nuits d’été et nous entraîne dans un véritable tourbillon de sensualité. À l’écran, une nouvelle fois, ce parfum est incarné par Keira Knightley, égérie indissociable de la collection Coco Mademoiselle depuis de nombreuses années.

Le retour de l’emblématique flacon de Chanel


Comme toutes les éditions de Coco Mademoiselle, Coco Mademoiselle l’Eau Privée se présente dans l’indémodable flacon de Chanel, créée pour la toute première fois à l’occasion de la sortie de Chanel N°5. Véritable pièce historique, il est d’ailleurs exposé depuis 1959 au musée d’Art moderne de New York. Très épuré, il tranchait alors radicalement avec les flacons tarabiscotés de son époque. Avec lui, aucun détail superflu n’a sa place. Coco Mademoiselle l’Eau Privée se présente dans un bloc de verre pur, aux arêtes biseautées et aux parois dépolies. Sa couleur pêche, quant à elle, se veut le gage d’une extrême douceur. Pour une envolée plus luxueuse, Coco Mademoiselle l’Eau Privée s’agrémente également de quelques détails dorés au niveau de son étiquette ou de son col.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *