Dior Addict Comme un parfum de femme fatale !

Dior Addict Comme un parfum de femme fatale !
Dior Addict Comme un parfum de femme fatale !

La très célèbre maison de parfumerie Dior n’a jamais hésité à proposer des fragrances puissantes et sulfureuses où la composition comme le marketing deviennent aussi célèbres que le nom. En 2002, Dior Addict a su, à la manière d’un Poison, faire parler de lui tant pour sa composition clair-obscur que par sa communication sulfureuse. Un oriental choc et sensuel qui se permettra même de naître une première fois en 2002 puis une seconde en 2012, Dior Addict ose tout !

Une drogue parfumée et solaire au doux nom de Dior Addict

Qu’on les aime ou qu’on les déteste, certains parfums Dior font autant jaillir les amoureuses transies d’une addiction suprême que les critiques acerbes de ceux qui ne supporteraient guère de tels assauts parfumés ! Ce fut le cas de Poison en son temps, puis désormais de Dior Addict, bien qu’il se soit « racheté une conduite » au bout de dix ans d’existence en s’offrant de façon bien plus lumineuse aux femmes.

Dior Addict est donc né en 2002 du célèbre nez Thierry Wasser afin de proposer, selon la marque, la « féminité la plus déliée, le ressenti le plus extrême, l’émerveillement le plus physique et la superbe élégance de l’éternité Dior ». Un envoutement végétal et oriental unique en somme !

Ainsi la communication publicitaire autour de Dior Addict se jouera de l’addiction et d’un univers sombre et décadent (que l’on appellera plus tard porno-chic) où l’héroïne se « shoote » à Dior Addict pour survivre. Le spot original de Dior Addict se joue des lumières de la nuit pour incarner cette femme sombre et profonde qui va jusqu’à voler l’obscur objet de son désir parfumé pour enfin succomber, de façon plutôt suggestive sans aucun doute.

Cette image sulfureuse sera utilisée durant la première décennie d’existence de Dior Addict, toutefois en 2012, le parfum extatique sort de son univers sombre pour s’accommoder d’une féérie presque contradictoire avec ses origines. Dior Addict devient alors l’Eau de Parfum et s’accompagne de l’Eau Sensuelle et de l’Eau fraîche. Un changement de cap radical qui ne passa pas inaperçu !

Dior Addict tel le parfum du désir gourmand

Avant d’être un parfum, Dior Addict était surtout un rouge à lèvres très célèbre de Dior. Pour rendre hommage à cette parenté, le flacon de Dior Addict va donc prendre la forme d’un bâton de rouge à lèvres de verre. Toutefois le bleu nuit profond et mystérieux de Dior Addict ne saurait se confondre avec son ainé pour les lèvres.

Fusant, le départ de Dior Addict nous plonge dans des fraicheurs hespéridées de citron, de mandarine et de petit-grain alors que la note verte distille sa beauté naturelle. Au cœur la lumière profonde de la fleur de tiaré vient s’accorder à l’opulence fleurie du jasmin sambac et de la rose. La belle et si rare fleur de Jamaïque Reine de la Nuit nous ensorcèle de ses pouvoirs. Enfin les gourmandises enivrantes de Vanille Bourbon et de fève tonka se mêleront à des notes ultra sensuelles de santal et de patchouli pour créer un sillage totalement addictif à la femme fatale Dior Addict.

« Dior Addict est un parfum qui se pose là, instantanément, immédiatement. Il est généreux sans être opulent, séduisant sans être trop démonstratif. » Dior pour Dior Addict.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *