Dior Homme Sport, L’élégance sportive en parfum

Dior Homme Sport, L’élégance sportive
Dior Homme Sport, L’élégance sportive

Dior Homme avait su nous envouter, Dior Homme Sport nous fera voyager ! Bien sûr Dior Homme Sport a su conserver l’élégance poudrée de son iris précieux mais il l’a agrémenté de notes épicées et fraiîches pour mieux nous faire exhaler des escapades méditerranéennes au bord d’un cabriolet. Car l’homme de Dior Homme Sport ne cherche pas à être un homme d’exploits sportifs, il ressent le sport comme une philosophie, une grandeur d’âme supplémentaire…

Dior Homme Sport, une philosophie de vie

En 2005, Dior Homme avait déjà séduit bon nombre de dandys élégants et racés grâce à ses effluves ambrés élégants et délicatement fleuris. En 2008, François Demachy le fait naître sous les traits d’un beau jus sportif et puissant nommé Dior Homme Sport. Puis en 2012, il retravaille sa fragrance pour offrir une nouvelle version encore plus encore plus fraîche tout en livrant à nouveau les accords d’iris de Dior Homme qui manquait à la version de 2008. Enfin Dior Homme Sport ressort une nouvelle fois en 2017 en délivrant des « fruits extrêmes » et des notes « explosives », afin que le parfum « se réinvente pour mieux incarner une vie où le sport est devenu une philosophie plus qu’une course à la performance ».

Ainsi en une décennie Dior Homme Sport a déjà connu trois vies, c’est dire si son rythme est effréné et sa vitalité intense. Ce qui peut être sa force face à d’autres parfums sportifs, plus statiques mais plus athlétiques, Dior Homme Sport s’adressant plus à des hommes à la philosophie sportive qu’à de vrais athlètes.

Ainsi cet esprit sportif se retrouve dans la première campagne pour Dior Homme Sport, filmée avec son égérie en 2008 Jude Law. Libre comme l’air, l’homme de Dior Homme Sport trouve sa liberté en parcourant le monde cheveux au vent.

En ce qui concerne la seconde campagne pour Dior Homme Sport, le rythme est beaucoup plus rapide. Le nouvel ambassadeur du parfum, Robert Pattinson, ne joue pas les dandys rétro mais plutôt les James Dean, doté d’une incroyable fureur de vivre. « Life is a playground » (filmé par Romain Gavras) met effectivement en valeur un homme jeune, fougueux et plein de vitalité qui rit et aime selon ses envies. Entre Jude Law et Robert Pattinson, Dior Homme Sport de 2008 et Dior Homme Sport de 2017, les règles du jeu ont clairement changé !

Des agrumes toniques face à une sensualité épicée-boisée pour Dior Homme Sport puissant

Si Dior Homme Sport fut en quelques années en perpétuel mouvement dans sa composition, son flacon en revanche a gardé l’élégance de ses origines. Comme son ancêtre Dior Homme, le verre de Dior Homme Sport est carré, massif, très viril en somme. En apparence le tube plongeur moderne se fait noir comme pour mieux se faire remarquer à travers la clarté du jus sportif.  Une délicate touche de rouge, couleur sportive par excellence, vient enrouler délicatement le cabochon.

La composition de Dior Homme Sport version 2017 fut, comme les précédents, travaillée par François Demachy.  L’orange sanguine et le pamplemousse viennent se marier à l’essence de cédrat pour créer une envolée ultra tonique et très aérienne. La poire apportera à ces agrumes de tête sa douceur juteuse. Puis l’élémi et l’encens font face à une noix de muscade et des baies roses afin d’offrir au cœur de Dior Homme Sport une confrontation entre la fraîcheur aromatique et la chaleur épicée. Le géranium apporte sa touche nerveuse et fleurie. Enfin les profondeurs se veulent confortables grâce à des notes boisées et sensuelles de vétiver d’Haïti et de santal.

« Le nouveau Dior Homme Sport est une histoire qui démarre fort, vite et ne lâche rien. Un bolide qui fuse et fait durer un plaisir vif » François Demachy pour Dior Homme Sport 2017 de Dior.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *