La Diva Mon Amour d’Emanuel Ungaro

La Diva Mon Amour d'Emanuel Ungaro
La Diva Mon Amour d'Emanuel Ungaro

La Diva Mon Amour, la nouvelle féminité libre et désinvolte d’Emanuel Ungaro

Emanuel Ungaro est un amoureux de la féminité qui n’eut de cesse, au cours de sa carrière, de sublimer et d’embellir la gent féminine par toutes sortes de création. Celui-ci perçoit les femmes comme de véritables divas et affiche d’ailleurs ce nom sur ses parfums depuis l’année 1983. Après avoir fait naître cette année là un véritable trésor caché de la parfumerie, la marque Emanuel Ungaro a décidé de faire renaitre celle-ci sur le devant de la scène. L’enseigne nous présente actuellement un tout nouveau parfum nommé La Diva Mon Amour, incarnation parfaite d’une femme libre, magnétique et indépendante.

Le retour des parfums d’antan

Si les grandes enseignes de luxe rivalisent constamment d’ingéniosité pour créer de nouveaux parfums, elles sont également très nombreuses à sembler nostalgiques du passé. Ainsi, la plupart des grandes marques de création se plaisent à réinterpréter de façon plus ou moins récurrente leurs iconiques parfums d’autrefois. Après Yves Saint-Laurent et Black Opium ou Dior et Poison Girl, ce fut donc autour d’Emanuel Ungaro de se lancer dans cet exercice.

C’est ainsi que lui vint l’idée de rajeunir sa Diva des années 80 pour en faire un nouveau parfum plus audacieux et gorgé d’optimisme. Sa Diva de 2016 fut tout d’abord composée à base d’un cocktail de poire et de framboise. Il s’évanouissait ensuite sur un fond gourmand, révélant « une combinaison sucrée de miel et de vanille » avant d’évoluer vers un sillage plus boisé de patchouli.

Le succès fut immédiatement au rendez-vous et c’est ainsi qu’Emanuel Ungaro décida cette année, une fois encore, de se prêter à cet exercice de revisite. Désormais, il a choisi d’appeler son parfum La Diva Mon Amour. Son ambition est on ne peut plus clair : susciter l’émotion et faire naître des sentiments forts, presque semblables à ceux d’une première étreinte amoureuse.

La recette enjôleuse de La Diva Mon Amour

Tout comme le précédent volet de La Diva, La Diva Mon Amour a été confectionné par la parfumeuse Marie Salamagne. Son démarrage s’avère particulièrement fruité.

En l’occurrence, La Diva Mon Amour ose une association de framboise acidulée et d’une mandarine méditerranéenne. La poire juteuse d’autrefois, en revanche, a été remplacée par un soupçon de cassis. Le tout est à la fois frais et gourmand, sans pour autant basculer dans la surenchère de gourmandise. Puis, La Diva Mon Amour bascule soudain vers plus de féminité. Son cœur contient notamment la fleur reine de la parfumerie féminine : la rose. Celle-ci est associée à du freesia, une fleur blanche rappelant la recette de son prédécesseur.

Néanmoins, la gourmandise de La Diva Mon Amour n’est pas pour autant écartée. En effet, le réglisse tient une part belle dans cette composition. Sa douceur est encore renforcée par la présence de fève tonka et de Baumier du Pérou dans son sillage. Le musc apporte quant à lui plus de sensibilité à l’ensemble. Le tout nous est présenté dans un flacon très audacieux, assemblant plusieurs motifs dans des dégradés de fuchsia. Cet accoutrement est l’incarnation même de l’image que l’on se fait de la mode d’Emanuel Ungaro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *