Flower by Kenzo, délicate mais imprévisible

Flower by Kenzo, délicate mais imprévisible
Flower by Kenzo, délicate mais imprévisible

L’histoire de la marque Kenzo, c’est avant tout l’histoire d’un homme, celle de Kenzo Takada. Après avoir étudié le stylisme dans une école de création à Tokyo, le jeune Kenzo rejoint la capitale en 1964. Les débuts y sont difficiles et pour survivre, Kenzo vend des croquis à de grands noms comme Louis Féraud ou encore Jacques Delahaye. C’est en 1970 qu’il ouvrira sa première boutique et présentera sa première collection parisienne. Son style est unique, à la fois épuré, décalé avec des couleurs chatoyantes. En 2010, la marque Kenzo dévoile « Kenzo by Flower », une fragrance féminine qui ne manque pas de poésie.

Le coquelicot, l’emblème des parfums Kenzo

De par son visuel, mais également son odeur, « Flower by Kenzo » ressemble à un parfum venu d’ailleurs, d’une autre époque ou d’un autre monde. « Flower by Kenzo » possède la senteur du maquillage d’autrefois. La première pensée lors de l’ouverture du bouchon, c’est que l’on se retrouve dans la salle de bains de son enfance et que l’on plonge son nez dans les très célèbres poudres de riz de nos grands-mères. Si la fragrance est rassurante en ce sens, elle n’en est pas moins ultra sensuelle, fraiche et un brin énigmatique. Avec le coquelicot, la marque a voulu surprendre, car c’est une fleur qui n’a pas d’odeur, tout se situera donc dans votre imaginaire. Les pétales rouges du coquelicot soufflent leur force poétique sur la femme qui le porte. « Flower by Kenzo » est une création inattendue au pouvoir à la fois poétique et contemporain.

L’accord floral de Flower by Kenzo

C’est le très talentueux Alberto Morillas qui est à l’origine de cette composition si pure et si florale. Sacré meilleur parfumeur en 2003, Alberto Morillas a également remporté un FiFi Awards en 2013 pour l’ensemble de sa carrière. « Flower by Kenzo » s’est construit autour de trois accords principaux, à savoir un accord floral, un accord poudré et un accord vibrant. Le premier accord déploie sa senteur via la violette de parme. Celle-ci s’associe à l’aubépine, mais également à la rose bulgare offrant ainsi un accord soyeux et coloré. L’accord poudré composé de muscs blancs, de vanille et d’opoponax confère à l’ensemble une touche sensuelle et enveloppante. L’encens en note de fond apporte alors une tonalité quasi mystique. À l’instar d’un coquelicot, la composition de « Flower by Kenzo » est féminine, soyeuse et impertinente. Quant au flacon, c’est une véritable œuvre architecturale. Signé Serge Mansau, le flacon est la conceptualisation de 3 constructions très élancées. Parce que pour Alberto Morillas, « le coquelicot symbolise une fleur vibrante, un confort sensuel et une fraicheur simple », c’est 3 flacons qui virent le jour, chacun s’élançant vers le ciel à sa manière. Très ingénieux, ces cylindres de verre penchés font preuve d’une grande modernité. Il ne restait plus qu’à y intégrer un magnifique coquelicot dont le rouge transparait à merveille dans le bouchon.

Poétique, sensuel et impertinent, « Flower by Kenzo » fait appel à l’imaginaire de chaque femme, mais également à son pouvoir nostalgique. Son flacon ultra contemporain offre une ultime touche d’évasion.

Cette année une nouvelle version Eau de Lumière a fait son apparition !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *