Idylle de Guerlain, plus qu’un parfum, une histoire d’amour

Idylle de Guerlain, plus qu’un parfum, une histoire d’amour
Idylle de Guerlain, plus qu’un parfum, une histoire d’amour

Tous les parfums Guerlain sont des filtres d’amour, à l’image de Shalimar, c’est la raison pour laquelle ils sont des parfums à sillage qui permettent de suivre les femmes. Alors, Idylle n’échappe pas non plus à la règle. Sa fragrance est légère et aérienne. Elle est comme un coup de cœur, aussi intense que passagère mais terriblement tendre. Son essence est aussi délicate que pourrait l’être une pluie de fleurs et de pétales. Sa fraicheur est subtile et pénétrante. Sa sensualité, quant à elle, est exacerbée. Le tout est contenu dans un écrin à la forme pour le moins originale et contemporaine. Idylle porte bien son nom : il incarne à merveille le symbole d’un amour bucolique.

L’écrin d’Idylle : une larme de joie

Guerlain a toujours apporté beaucoup d’importance à ses flacons. Pour lui, ils sont comme des bijoux ou des œuvres d’art. Ils doivent pouvoir être contemplés telles des sculptures et leurs couleurs sont souvent aussi prestigieuses que de l’or. Aussi, le dernier né de la maison a été dessiné par Ora ïto. Avec Idylle, c’est tout ce savoir faire qui nous explose au visage. Pourtant, sa forme est simple mais tellement originale. Tout en rondeur, ses formes rappellent les hanches d’une femme, ce qui lui confère un côté très sensuel. De plus, il s’élève comme une tour avec grâce et volupté. Idylle est à mi-chemin entre la goutte d’or et la larme de joie. Ses perspectives étonnent et il mêle la modernité au minimalisme. Idylle a créé une courbe nouvelle, d’une simplicité et d’une élégance éclatantes. Il est futuriste et brille comme une larme d’or. Il est la quintessence de la femme. Aussi, avec autant de luxe, de raffinement et de féminité, il est impossible de ne pas succomber à sa sensualité envoutante.

Guerlain et son philtre d’amour floral

Idylle est signé du parfumeur Thierry Wasser. Celui-ci nous offre alors une composition florale chyprée douce dominée par une trame rosée et un fond musqué. Nous avons entre les mains un philtre moderne et séducteur. Tout part de la rose bulgare, à laquelle se mêlent des effluves de framboise et de litchi. Puis, la rose du Plessis Robinson fait son apparition comme pour mieux nous envouter de ses effluves charnels. En effet, faite pour réveiller des souvenirs enfouis, cette rose  créée  par Jean-Paul Guerlain par amour pour le passé, est une fleur ancienne aux accents fruités et à l’arôme puissant. A cette rose avait été associé le chypre, senteur fétiche de Guerlain, composé de patchouli et de musc blanc, choisi pour sa chaleur. Le tout reste cependant très léger et aérien et l’on prend plaisir à se laisser envouter par sa sensualité débordante.

La publicité réunit quant à elle Thomas Dutronc et Nora Arnezeder. Les deux amoureux se retrouvent alors au cœur d’une gare, sur la musique de Pierre Van Dormael et Hervé Samb « Undercover ». Cette musique vous dit quelque chose ? Et bien c’est sans doute parce que vous avez du voir le film Mr Nobody dont elle est extraite. L’esprit n’est on ne peut plus romantique. Le monde n’existe plus et ils sont alors comme seuls au monde. Nous sommes transportés dans ce monde de poésie et d’amour. C’est un réel plaisir de se laisser prendre à ce jeu romantique. Ainsi, tout n’est que pur bonheur ; qu’il s’agisse du flacon, de la publicité ou de la fragrance. Avec Idylle, on se sent pousser des ailes et notre seul espoir et de ne jamais redescendre sur terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *