L’Homme Le Parfum, une nouvelle essence Yves Saint-Laurent riche en contradictions

L’Homme Le Parfum, une nouvelle essence Yves Saint-Laurent riche en contradictions
L’Homme Le Parfum, une nouvelle essence Yves Saint-Laurent riche en contradictions

L’Homme Le Parfum, la nouvelle essence magnétique d’Yves Saint-Laurent

En 2006, la maison Yves Saint-Laurent donnait naissance à un parfum aujourd’hui culte : L’Homme. Symbole de la masculinité et de l’élégance de l’enseigne Yves Saint-Laurent, ce jus est rapidement devenu une icône, ce qui lui vaut d’être très fréquemment réinventé. En 2020, il nous livre encore une nouvelle facette de sa personnalité et se montre plus magnétique et séduisant encore qu’autrefois. L’Homme Le Parfum est sans doute la version la plus contrastée de toute la collection.

L’Homme Le Parfum, l’essence d’un homme contemporain et singulier

L’Homme Le Parfum s’adapte aux personnalités uniques, alignant charisme, audace et sensualité. En réalité, il semble posséder un parfait équilibre entre le brut et le précieux, l’authentique et le chic. Avec cette composition, Yves Saint-Laurent explore tous les contrastes de la personnalité masculine. L’homme qui porte ce parfum est viril sans pour autant masquer sa sensibilité. Il est l’essence du « charme nonchalant à la séduction électrisante. Du dandy raffiné au bad boy urbain ». À l’écran, L’Homme Le Parfum est incarné par le mannequin néo-zélandais Vinnie Woolston, ayant succédé aux précédents Vincent Cassel et Garrett Hedlund comme égérie Yves Saint-Laurent. « Avant même qu’il apparaisse, un frisson parcourt la pièce. Sa présence se devine. Son élégance à la fois chic et désinvolte attire tous les regards. Il s’éclipse, son aura indélébile subsiste ».

Toute la dualité de l’homme Yves Saint-Laurent mise en bouteille

Vous l’aurez compris, dans cette nouvelle composition, les contrastes sont omniprésents. D’ailleurs, cela se remarque dès la vision de son flacon. L’Homme Le Parfum se présente dans une bouteille commune à toute la collection Yves Saint-Laurent. Cette dernière est constituée d’un cylindre de verre épais, à la fois cristallin et robuste. En son sommet, le flacon de L’Homme Le Parfum est recouvert d’un capuchon démesurément imposant. De forme hexagonale, il est recouvert d’un laquage argenté et porte les initiales d’Yves Saint-Laurent gravées en relief. Un bleu électrique s’invite également sur les parois de ce flacon, comme pour évoquer la masculinité universelle.
Mais alors, quelle senteur peut bien renfermer ce nouveau parfum ? L’Homme Le Parfum préserve la franchise de ses prédécesseurs et s’articule essentiellement autour d’un accord boisé, ingrédient idéal pour incarner la virilité. Pourtant, la masculinité de ce parfum se veut très nuancée. La puissance brute du bois de cèdre est enveloppée ici d’un souffle plus chaleureux et ambré. La sensualité de l’ambre se heurte à la sécheresse apparente du cèdre. Ne vous fiez pas à l’allure virile et un brin rebelle de cet homme. Il dissimule en réalité un cœur tendre… L’Homme Le Parfum est pensé comme « l’odeur d’une peau chaude sous un costume impeccable ».

Ce nouveau parfum se présente dans deux formats différents : un vaporisateur de 60 ml, et un autre de 100 ml.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *