La Panthère de Cartier, l’icône absolue de la marque dans un parfum inédit

La Panthère de Cartier, l’icône absolue de la marque dans un parfum inédit
La Panthère de Cartier, l’icône absolue de la marque dans un parfum inédit

La maison Cartier est connue pour être l’une des plus illustres joailleries parisiennes. Néanmoins, décennie après décennie, elle a choisi d’étendre son savoir-faire à un tout autre univers : celui des parfums. Notons toutefois que Cartier fait en sorte de préserver une certaine continuité entre ses deux activités. Ainsi, ses sources d’inspiration sont parfois identiques pour concevoir ses bijoux et ses essences féminines. Pour preuve, La Panthère est un félin qui a de nombreuses fois servi la créativité de Cartier. Une fois encore, en 2020, l’enseigne réitère sa senteur. De bijoux en fragrances, La Panthère nous fascine depuis maintenant plusieurs décennies. Alors, ce nouveau jus est-il à la hauteur de ses aînés ?

La Panthère, un félin noble et insoumis


Il est coutume de dire, dans la savane, que le lion est le roi des animaux. Pourtant, la panthère n’a absolument rien à envier à sa force et à sa noblesse. Cet autre félin est l’incarnation même de la puissance ajoutée à l’élégance. Voilà pourquoi, Cartier se plaît depuis toujours à l’associer à la féminité. La marque parisienne en a naturellement fait son emblème. Depuis les Années Folles, La Panthère s’est déjà réinventée à de maintes reprises, incarnant avec passion toute la beauté des femmes félines et séductrices. En 1987, Cartier donna naissance à un premier jus nommé La Panthère, cultivant le faste et l’opulence de son époque. Puis, en 2014, Cartier décida de le moderniser pour en faire un jus floral, oriental et boisé. Une fois encore, La Panthère est donc remise sur le devant de la scène, dans un parfum pour femmes plus intense et vibrant.

La Panthère, un nouveau parfum signé Mathilde Laurent


La Panthère de Cartier de 2020 doit son existence à la parfumeuse Mathilde Laurent, qui avait déjà élaboré son édition de 2014. Ici, tout s’articule autour du gardénia, fleur noble et généreuse. Celle-ci se réchauffe au contact des notes plus abricotées d’osmanthus. Ingrédient voluptueux et généreux, il réchauffe cette fragrance avant de la faire évoluer vers une base plus animale et charnelle. Le musc et le chypre ne sont pas innocents à cette impression. Ils s’associent pour donner plus de profondeur à cette composition. Finalement, La Panthère devient aussi chaleureuse et enveloppante que la fourrure d’une panthère.

Le flacon de Cartier sculpté comme une pierre précieuse


Enfin, comme pour mettre en exergue tout le savoir-faire de Cartier en matière de verrerie, La Panthère se présente dans une bouteille de toute beauté. Celle-ci est sculptée comme un véritable joyau. Son verre dessine de multiples arrêtes biseautées formant une sculpture de tête de panthère. Avec sa mâchoire anguleuse et forte, La Panthère symbolise d’emblée la toute-puissance de cet animal. Son capuchon doré, quant à lui, lui donne plus de luminosité tout en affirmant son raffinement. Sur celui-ci, la maison Cartier vient inscrire son nom. Seule réelle différence avec le visuel de ses prédécesseurs : le jus de La Panthère devient plus ambré qu’autrefois, comme pour symboliser sa nouvelle intensité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *