Lady Emblem L’Eau, la nouvelle fraîcheur de Montblanc

Lady Emblem L’Eau, la nouvelle fraîcheur de Montblanc
Lady Emblem L’Eau, la nouvelle fraîcheur de Montblanc

Parfumeuse de talent, Sonia Constant semble actuellement au sommet de sa gloire. Cette dernière ne cesse de faire parler d’elle dans l’univers de la parfumerie, et l’année 2017 s’avère riche de plusieurs de ses œuvres. Si celle-ci a collaboré avec la maison Narciso Rodriguez ainsi qu’avec Viktor & Rolf, nous lui devons également le tout dernier parfum féminin de Montblanc. En l’occurrence, il s’agit d’une remise de Lady Emblem dans un format encore plus frais et aérien. Celui-ci s’annonce déjà parfaitement adapté aux chaudes journées estivales et se nomme Lady Emblem L’Eau.

Lady Emblem L’Eau, un parfum à l’univers très raffiné

Tout comme son prédécesseur, Lady Emblem L’Eau se veut le parfait écho de la collection de joaillerie de Montblanc portant le même nom. Celle-ci se compose de pièces rares en or blanc et rose, sublimées par des diamants. Compte tenu de son prestige, la gamme Lady Emblem peut se vanter d’avoir accompagné les tenues des plus grands de ce monde. Synonyme d’élégance, Lady Emblem cristallise ainsi le savoir-faire des artisans bijoutiers avant de mettre en avant celui des maîtres parfumeurs. Si cela se caractérise par une fragrance d’exception, notons que la gamme Lady Emblem, et notamment le dernier Lady Emblem L’Eau, sont contenus dans de véritables flacons bijoux taillés telles des pierres précieuses. Ils possèdent la pureté d’un diamant. Le bouchon, quant à lui, forment une sorte de fleur en pleine éclosion. Celle-ci capte la lumière et fait naitre de multiples reflets dans l’intérieur de ce contenant comme pour mieux refléter la couleur de son jus. Cette fois, celui-ci a troqué sa teinte dorée d’autrefois contre un verre turquoise d’une poésie absolue. Enfin, Lady Emblem L’Eau est également surmonté de l’emblématique étoile à cinq branches de la maison Montblanc.

La fragrance florale et fruitée de Montblanc

Côté senteur, Sonia Constant a choisi de nous livrer un parfum plus pastel et tendre qu’autrefois. Lady Emblem L’Eau s’inspire d’un jardin d’été alors que la rosée du matin vient encore rafraîchir les fleurs. Le tout débute par une association fruitée et voluptueuse de feuilles de mandarines et de pêche blanche. Le litchi, quant à lui, apporte ici un aspect plus exotique et pétillant. Il ouvre la voie à tout le romantisme de la collection Lady Emblem. Si le tout premier volet de ce parfum mettait en avant le jasmin, Lady Emblem L’Eau a choisi, pour sa part, de laisser flotter un souffle de rose et de magnolia. Ces dernières s’assombrissent alors peu à peu au niveau de sa base. Lady Emblem L’Eau s’achève par le caractère boisé du cèdre associé à de la résine. Le musc, quant à lui, apporte ici toute sa sensualité. Lady Emblem L’Eau s’avère être assez tenace sans pour autant devenir entêtant. Ainsi, il reste très agréable même par une chaude journée d’été, sans basculer pour autant vers la fragrance trop volatile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *