L’Heure Bleue de Guerlain, un parfum de légende

L’Heure Bleue de Guerlain, un parfum de légende
L’Heure Bleue de Guerlain, un parfum de légende

L’heure bleue et un parfum de légende qu’on ne présente plus. En effet, il fait parti de ces essences à la longévité extraordinaire. En l’occurrence, il a vu le jour en 1912. Ce grand classique repose sur des accents sensuels, poudrés et orientaux. Ce bouquet de fleurs inspire une grande sérénité. Il peint l’image d’un paysage à l’heure du coucher de soleil, par une belle journée d’été. L’atmosphère est romantique. Le temps semble suspendu. L’heure est désormais à la rêverie. L’Heure Bleue nous emmène dans son univers onirique où la féminité transparaît grâce à la délicate senteur des fleurs.

La naissance de l’Heure Bleue

Nous sommes plongés au cœur de l’été 1911 en plein Paris. Là, Jacques Guerlain se promène sur les quais de Seine et profite de l’accalmie des chaleurs de la fin d’après-midi. Plus précisément, il s’arrête au niveau du Pont-Neuf. Le moment est plus exactement celui où « le soleil s’est couché, pourtant la nuit n’est pas encore tombée ». Jacques Guerlain y voit un moment des plus romantiques où le temps suspend sa course. Ce passionné d’impressionnisme décide alors d’en faire un parfum et le dédie à sa femme. Le parfumeur travaillera sans relâche pendant un an pour retranscrire cet instant fugace mais tellement intense. D’ailleurs, l’histoire raconte que Lily Guerlain portera toute sa vie cette essence. L’Heure Bleue n’est pas seulement un parfum. Il est avant tout une émotion et un sentiment. D’autre part, il est aussi un témoignage historique. En effet, les adieux des Poilus se sont fait dans des effluves de L’Heure Bleue qui parfumait les mouchoirs qu’ils gardèrent sur eux comme une trace du bonheur perdu. Cette essence est particulièrement romantique, à la fois pudique et sensible. Sa féminité est enveloppante et recèle de secrets imperceptibles.

Guerlain nous parle de tendresse

L’Heure Bleue est un parfum très doux. Il joue sur la dualité entre la tendresse florale et les épices plus orientales. Son envolée se fait sur la fraîcheur de la bergamote. Toutefois, celle-ci est associée au caractère affirmé de l’anis. Puis, ce mélange est succédé par un bouquet très floral. Cette brassée de fleurs est particulièrement féminine et juxtapose le néroli, la rose de Bulgarie et le jasmin. De plus, l’œillet apporte un aspect plus poivré tandis que la violette renforce les senteurs poudrées de l’essence et que la tubéreuse se fait plus exotique. Le fond est, quant à lui, plus moelleux et presque semblable à du velours. Il se compose d’herbes de la Saint Jean où sont disposées des graines d’amande amère et des fleurs d’héliotrope. Enfin, la vanille et l’iris viennent clore le tout d’une élégante féminité. A l’image de cette essence, le flacon est, lui aussi, très harmonieux. L’Heure Bleue possède des épaules qui s’enroulent en volutes, comme une virgule qui symbolise une pause dans le temps qui passe trop rapidement. Son bouchon, quant à lui, est devenu emblématique. Il forme un cœur inversé. Enfin, un cordonnet de soie relie le flacon à son bouchon et est accompagné d’un sceau d’or fidèle à la tradition Guerlain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *