L’Homme Idéal… A la limite de la perfection

L’Homme Idéal… A la limite de la perfection
L’Homme Idéal… A la limite de la perfection

Pierre-François-Pascal fonde la maison Guerlain en 1828, sa première boutique se situe alors rue de Rivoli, dans le 1er arrondissement de Paris. A cette époque, la mode était aux senteurs florales, fraiches et légères. Si la maison Guerlain suit cette mode, cela ne l’empêche pas d’imaginer des parfums et donc de les créer selon les souhaits de ses clients… Entre beauté et élégance, Guerlain est la parfaite incarnation du luxe français. C’est en 1889, avec « Jicky » que la marque entre officiellement dans le monde de la parfumerie de luxe. En 2014, Guerlain dévoile « L’Homme Idéal », la représentation olfactive de la beauté au masculin.

Le gentleman selon Guerlain

« L’Homme Idéal » est tout d’abord une parfaite représentation du savoir-faire de la maison Guerlain. Celle-ci affirme, par ailleurs, non sans une pointe d’humour, que « L’homme idéal est un mythe, son parfum une réalité ». L’idée de la marque est donc de dévoiler le meilleur de l’homme, ou l’homme idéal, pour celles qui croient en son existence. « L’Homme Idéal » selon Guerlain se définit alors comme un gentleman. Beau, séduisant et puissant, « L’Homme Idéal » se reconnait grâce à son charisme naturel. S’il ne se prend pas au sérieux, il reste néanmoins très intelligent et vif d’esprit. En véritable concentré de bonheur, « L’Homme Idéal » fait ressortir le meilleur de chaque homme. D’après Guerlain, chaque Homme à une part d’idéal en lui, et selon la femme qui le regarde, il devient alors « L’Homme Idéal ». Si la majorité des femmes vous diront que l’homme idéal est un mythe, sa représentation olfactive frôle néanmoins la perfection…

L’Homme Idéal et ses notes envoutantes

C’est le talentueux Thierry Wasser, nez officiel de la maison Guerlain, qui a imaginé cette magnifique fragrance, avec l’aide de Delphine JelK. Tous deux ont souhaité une fragrance saisissante dès le départ. C’est pourquoi « L’Homme Idéal » débute sur les notes hespéridées qui font ressortir le caractère vif de l’homme idéal. Celles-ci sont associées à la note aromatique du romarin ainsi qu’à la luminosité de la fleur d’oranger. Le cœur évolue vers le caractère ultra sensuel de l’homme idéal, car il conjugue un accord d’amaretto, on ne peut plus gourmand et les notes de la fève tonka. Le fond progresse vers un sillage très masculin et viril à souhait grâce à la présence de vanille, de vétiver d’Inde, de patchouli et d’un accord cuir… Si l’homme idéal n’existe pas, il en a désormais la senteur. Quant au flacon, il est ultra viril, carré, simple et épuré. Il oppose la transparence de sa face frontale au laquage marron cuivré de ses faces latérales. L’ensemble est surmonté d’un capot élégant et imposant. Le flacon de « L’Homme Idéal » est par ailleurs, un clin d’œil à celui de l’emblématique « Habit Rouge ».

Si « L’Homme Idéal » n’existe pas, il a en a au moins l’odeur… Fragrance masculine raffinée et ultra virile, « L’Homme Idéal » renferme le meilleur de chaque homme. À la fois puissante, racée et sophistiquée, sa composition contient des ingrédients de choix. Le flacon est à la hauteur de « L’Homme Idéal », ultra chic… « L’Homme Idéal », mythe ou réalité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *