La Nuit de l’Homme, à mi-chemin entre virilité et sensualité

La Nuit de l’Homme, à mi-chemin entre virilité et sensualité
La Nuit de l’Homme, à mi-chemin entre virilité et sensualité

C’est en 1961, après avoir travaillé pour Christian Dior, qu’Yves Saint Laurent fonde sa maison de couture. Dès lors, il impose sa vision des choses. Il interpelle, choque l’opinion à plusieurs occasions. Tout d’abord, lorsqu’il pose nu pour son premier parfum « Pour Homme ». Ensuite, à cause de « Rive Gauche », sortit la même année qui incite clairement les femmes à se libérer de leurs carcans. C’est en 2009 que YSL présente « La Nuit de l’Homme », une fragrance masculine on ne peut plus sensuelle. En 2015 une version intense fera son apparition.

La Nuit de l’Homme, la séduction masculine à l’état pur

Comme son nom l’indique, « La Nuit de l’Homme » se porte dès la nuit tombée. Là où tout commence, là où tout devient permis, là où la séduction impose ses propres codes. Intrigant et mystérieux, l’homme YSL attise l’étonnement. « La Nuit de l’Homme » fait suite à « L’Homme » sorti en 2006. Cette fragrance était simplement l’incarnation olfactive de la virilité masculine. « L’Homme » est non seulement un jus rare, mais il est également ultra précieux, et représente à la fois le passé, le présent et le futur de l’homme. « La Nuit de l’Homme » se veut sur la même lignée, tout en poussant la sensualité à son paroxysme. Son jeu « clair/obscur » et ses contrastes ensorcellent les femmes, les rendant ainsi dépendantes de la fragrance masculine. « La Nuit de l’Homme » intrigue, mais attire irrésistiblement. À mi-chemin entre virilité et sensualité, « La Nuit de l’Homme » est la nouvelle arme masculine de séduction.

Les notes contrastées de La Nuit de l’Homme

Ce sont trois parfumeurs de talent qui sont à l’origine de cette composition ténébreuse et sensuelle, à savoir Anne Flipo, Dominique Ropion et Pierre Wargnye. « La Nuit de L’Homme » oppose la fraicheur vive des agrumes et la vivacité des épices. Si la fragrance débute sur les notes fraiches de la bergamote, elle est effectivement contrastée avec la cardamome. En cœur, la lavande ainsi qu’un accord aromatique, juxtapose avec les notes boisées du Cèdre de l’Atlas. Le fond se fait sensuel avec la présence de la coumarine et du vétiver. Le flacon reprend les principaux codes de ses ainés. Il reprend parfaitement bien les codes graphiques exprimés par la marque et dévoilant la virilité de l’Homme. Le verre cylindrique doux est rehaussé par un cabochon habillé, pour l’occasion, de noir laqué. La parfaite transparence du verre laisse entrevoir un nectar suave offrant un léger dégradé. Le tout donne un flacon très viril.

Après « L’Homme », une fragrance masculine très virile, « La Nuit de l’Homme » vient révéler la sensualité extrême, celle de l’homme fort et viril. La composition ainsi que le flacon jouent sur les contrastes. Entre douceur et force, les notes sont exaltantes et rayonnantes de sensualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *