Oud de Carthage, l’orientalisme mystique de Boucheron

Oud de Carthage, l'orientalisme mystique de Boucheron
Oud de Carthage, l'orientalisme mystique de Boucheron

Boucheron est un joaillier d’exception qui possède sans doute l’un des patrimoines les plus riches de tous ceux présents sur la place Vendôme. Son art consiste à sublimer les plus belles pierres précieuses de la planète et de révéler au monde leurs émotions. Frédéric Boucheron a toujours été fasciné par les pierres. Ainsi, c’est aux quatre coins du monde que celui-ci allait recueillir ces dernières. Comme pour rendre hommage à cette quête planétaire de la beauté, Boucheron a aujourd’hui décidé de lancer une collection de fragrances rendant hommage aux plus beaux lieux traversés par Boucheron. C’est de là qu’est né le parfum Oud de Carthage.

Boucheron nous emmène en voyage

Comme le suggère le nom de ce parfum, celui-ci est très inspiré de Carthage. Ce lieu se situe au nord-est de la capitale tunisienne. Aujourd’hui, il s’agit de l’une des municipalités les plus huppées de Tunisie. Elle regroupe d’ailleurs de nombreuses résidences d’ambassadeurs et de riches fortunes tunisiennes ou expatriées. Ainsi, il n’y a rien d’étonnant à ce que Boucheron ait entretenu des liens étroits avec ce lieu pendant de nombreuses années. Qui plus est, outre son aspect ensoleillée et luxueux, Carthage possède aussi une part intemporelle. En effet, au milieu de la vie moderne, de nombreux sites archéologiques refont surface. Ces derniers sont d’ailleurs classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Des restes de croisades y mêlent aussi les différentes cultures. C’est donc toute cette intemporalité et cette universalité que l’on retrouve dans le parfum Oud de Carthage.

La composition orientale et boisée d’Oud de Carthage

Pour confectionner le parfum Oud de Carthage, la maison Boucheron a fait appel au parfumeur Dominique Ropion. Celui-ci a choisi de matérialiser la part luxueuse et dorée de ce lieu par la présence de miel dans les notes de tête de ce parfum. Cet ingrédient liquoreux est associé à un souffle d’ensemble, ce qui ne fait qu’augmenter son côté mystérieux. Puis, son cœur s’enrobe de fève tonka tandis que du labdanum enveloppe le tout de sa senteur ambrée, florale et quelque peu animale. Finalement, le bois de oud l’emporte, libérant son aspect précieux et caractériel sur son passage tout en l’associant à la sensualité du cuir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *