La Panthère, le parfum de la fleur sauvage Cartier

La Panthère la fleur sauvage de Cartier
La Panthère la fleur sauvage de Cartier

La belle maison de joaillerie Cartier s’est lancée en parfumerie dans les années 80 avec son parfumeur attitrée Mathilde Laurent. Dès lors, Cartier n’aura de cesse que de proposer des fragrances aussi qualitatives que ses bijoux. La Panthère naîtra en 2014 après avoir déjà connu en 1987 une première vie orientale. Cette fois le fauve ne se jouera pas de sa puissance mais plutôt de sa grâce en offrant un floral sauvage exhalant sa beauté féline à travers sa force animale…

Faire renaître un mythe en offrant une Panthère parfumée sauvage et délicate…

La Panthère représente l’animal totem de la maison Cartier. Effectivement c’est durant les Années Folles que Louis Cartier a choisi la panthère pour imaginer des bijoux tous plus splendides les uns que les autres, la panthère signe donc l’origine des grands succès internationaux de la maison Cartier.

De plus, elle est liée à la maison Cartier de façon très intime car c’était précisément le surnom que donna Louis Cartier à sa compagne et muse Jeanne Toussaint. Son importance fut telle qu’elle dirigea la maison Cartier dans les années 30.

La belle féline inspira donc des bijoux mais aussi un des premiers parfums Cartier en 1986, nommé bien évidemment Panthère. Toutefois l’auteure de cette première fragrance, Mathilde Laurent, voulue retravaillée autour de ce félin légendaire pour offrir une seconde fois une panthère aussi féminine et langoureuse que sauvage et puissante. Ainsi en 2014 Mathilde Laurent fait naître La Panthère.

Cette panthère-là évoque beaucoup plus la félinité gracieuse que son prédécesseur des années 80. Elle est aussi beaucoup plus contrastée, un peu à l’image de la femme forte et fragile à la fois des années 2000.

La Panthère sera mise en image dans un film nocturne de Sean Ellis, tourné en plein cœur de Paris. Nous y guettons l’apparition du fauve jusqu’à voir une femme magnifique incarnée par Erin Wasson. Tel le fauve évoluant dans un univers feutré, la dame avance sous le pont comme pour mieux guetter sa proie. Enfin elle se tourne vers nous avec de beaux jeux de caméra et nous découvrons le regard fascinant de l’égérie pour mieux nous y perdre… La Panthère a gagné !

« Toute femme recèle une part de félinité et toute fleur cache des notes animales en son cœur ». Mathilde Laurent pour La Panthère, Cartier.

La Panthère de Cartier, un « floral-fauve »

Outre sa composition fabuleuse et le regard à couper le souffle de son égérie, La Panthère est présentée en un flacon splendide. Le bloc de verre renferme en son jus doré une image secrète. Effectivement la maison Cartier a travaillé des angles nets pour offrir une panthère cachée derrière le jus ambré. Le visage de la panthère guide nos regards et nous amène en son couronne cabochon pour nous rappeler son statut de reine.

La Panthère s’ouvre sur des notes anis-bergamote aussi fraîches que totalement surprenantes. Puis les délicatesses du jasmin et de la rose viendront rencontrer la luminosité puissante des accords d’ylang-ylang et de fleur d’oranger. Une poire gourmande viendra agrémenter ce cœur puissamment fleuri. Enfin la sensualité du patchouli et des bois ambrés rencontre les duveteux muscs blancs pour nous faire fondre de bonheur dans ces profondeurs sauvages intenses et si délicieusement chyprées.

« Un parfum captivant qui révèle la femme libre et passionnée. » Cartier pour La Panthère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *