Parfum Luna Rossa, le sport vu par Prada

Parfum Luna Rossa, le sport vu par Prada
Parfum Luna Rossa, le sport vu par Prada

Avant d’être un parfum, Luna Rossa est aussi le nom du catamaran high-tech avec lequel Prada s’est engagé dans l’America’s Cup en 2013 au départ de San Francisco. En toute logique, vous imaginez bien que ce nouveau parfum en est donc fortement inspiré. Ainsi, Luna Rossa évoque la poursuite de l’excellence et se réfère aussi à la victoire d’un de ses voiliers lors de l’America’s Cup en 2000. Ce parfum a notamment pour ambition d’évoquer la force et la fraîcheur des éléments naturels. Il est en quelque sorte le sport chic vu par la maison Prada.

Prada et son esprit de compétition

Comme le bateau qui lui a donné son nom, le dernier masculin de Prada compte bien devenir champion de la catégorie des parfums sport. En effet, Luna Rosa assume fièrement ses ambitions commerciales et son envie de challenger les autres fragrances de la même catégorie. Ainsi, ce flacon se pare d’une ligne rouge que l’on reconnait tous comme signe de la victoire. En l’occurrence, il s’agit du ruban rouge de la ligne sportive que tout le monde connaît. Toutefois, Luna Rossa incarne plutôt le mental du sportif que son physique à proprement parler. Nous sommes beaucoup plus sur le plan du dépassement de soi et de la performance que sur les muscles saillants moulés dans un joli maillot. Aussi, pour réaliser cette ambition, ce sont trois parfumeurs qui ont œuvré ensemble, tout en se mettant en compétition pour que chacun tire le meilleur de lui-même et nous offre une sublime fragrance. On y retrouve Daniela Andrier, qui a déjà signé les très beaux Infusion d’Iris et Candy pour la marque, secondé par deux confrères.  Ces derniers nous livrent toute l’âme du sport sans pour autant délaisser l’incarnation du chic selon Prada.

Luna Rossa et son explosion de lavande

Au départ, Daniela Andrier avait en tête une lavande qu’elle comptait retravailler et réinterpréter. Aussi, elle travailla sur un essai mais n’en fut pas spécialement convaincue. Elle savait que ce dernier ne passerai pas le tests marketing et commerciaux, ceux-là mêmes qui régissent la parfumerie actuelle… Aussi, trois semaines avant l’échéance, elle repris tout à zéro pour réaliser une fragrance digne du chic de Prada. Elle commença alors une course contre la montre et se mis à sentir toutes les essences les plus appréciées des hommes afin de cerner ce qu’ils aimaient tant en elles. C’est à cet instant qu’elle su qu’elle devait jouer sur la fraicheur. Elle traita donc la lavande mais sous un angle différent… Et le succès fut au rendez-vous !

Sa recette fut la suivante : Pour Luna Rossa, elle travailla une lavande à la qualité exceptionnelle et y associa  de l’essence d’orange amère, portée par un cœur aromatique de sauge et de menthe Nanah. Le sillage, quant à lui, mêle l’absolu d’ambrette et la molécule synthétique Ambroxan. La fragrance est à la fois rassurante et exigence. Elle ne brusque pas les sens mais emmène les hommes dans son univers. Daniela Andrier confesse d’ailleurs que « c’est l’empathie que l’on ressent pour un univers qui nous permet de le transcrire en notes. Être parfumeur, c’est sentir l’autre. Littéralement. »  Il est alors très plaisant de voir que, malgré les exigences commerciales honnêtement avouées de Prada, la marque parvienne à nous fournir une essence de grande qualité et sachant se démarquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *