Nouvelle pub Twilly Eau Poivrée d’Hermès

Nouvelle pub Twilly Eau Poivrée d'Hermès
Nouvelle pub Twilly Eau Poivrée d'Hermès

Les demoiselles poétiques de la publicité Twilly Eau Poivrée

Si la maison Hermès est synonyme depuis sa création au 19e siècle de qualité et d’exigence, elle a su nous prouver qu’en parfumerie il en serait non seulement de même, mais qui plus est avec une originalité sans faille qui fait de la sortie de chaque nouveau parfum Hermès un évènement. Avec le singulier Twilly en 2017, la maison a fait coup double en s’adressant pour la première fois aux jeunes femmes, et c’est avec panache qu’elle le fera une seconde fois en 2019 avec Twilly Eau Poivrée.

Twilly Eau Poivrée et sa danse de pétales de roses

Cette publicité s’ouvre sur une bien étrange vision alors que nous sommes au beau milieu de l’adresse prestigieuse de la maison Hermès, au faubourg Saint-Honoré. Une demoiselle la tête à l’envers attend sagement. Puis la caméra s’élance en hauteur où nous apercevons une statue de Napoléon, visiblement victorieux, y brandir non pas le drapeau français mais le drapeau Hermès, un Twilly multicolore en guise d’étendard ! Alors que le petit Twilly semble s’échapper sous la terre, une jeune femme saute pour le rejoindre et voilà que le rythme endiablé de cette publicité démarre !

Alors qu’elle venait de plonger sous terre, la demoiselle se retrouve comme par magie sur les toits parisiens aux côtés de ses sœurs amies lançant ensemble au monde une pluie de pétales roses qui entrainera une sublime chorégraphie.

Si certaines d’entre elles se cachent encore, d’autres demoiselles Hermès se montrent au grand jour sous les pétales de rose qui semblent adresser au monde un message de bonheur. Les corps se frôlent et se mélangent, les buildings se dessinent à l’envers et l’étendard multicolore Hermès fait flotter sur cet univers un vent de liberté fleuri et coloré. Bien sûr, à l’image de cette fraternité évidente, le joli Twilly Eau poivré passera de mains de mains pour être partagé.

L’univers si original de la publicité pour Twilly Eau Poivrée

La toute première campagne de publicité pour Twilly avait été filmée en 2017 par le réalisateur Arnaud Uyttenhove. Quand bien même son nom n’a pas été encore cité pour cette nouvelle campagne pour Twilly Eau Poivrée, de multiples éléments nous laissent penser qu’il s’agit bien du même regard derrière la caméra.

Effectivement, l’univers chic parisien se marie une nouvelle fois pour Twilly Eau Poivrée à la modernité des couleurs et de la danse des demoiselles en des plans tournants très singuliers. La musique est toujours aussi rythmée et le thème de la liberté est encore un plus présent en des symboles remplis d’humour tel le Napoléon au drapeau Twilly.

Les jeunes femmes égéries de Twilly Eau Poivrée

Ce qui étonnait dans la toute première campagne de 2017 pour Twilly était bien sûr qu’il n’y avait pas une égérie mais plusieurs égéries qui n’avaient aucunement des rôles secondaires, toutes avaient bien leur importance. Pour cette publicité pour Twilly Eau Poivrée, il en est exactement de même, quand bien même nous avons fait plus ample connaissance depuis avec la grande brune Ellen de Weer ou bien encore avec les traits racés de la si jolie Cai Lee.

Même si ces demoiselles sont connues désormais, leur spontanéité demeure et le charme de leur rencontre dansée fonctionne encore une fois à merveille dans Twilly Eau Poivrée.

Twilly Eau Poivrée entre fraîcheurs piquantes et fleurs si féminines

Twilly était un chaud-froid détonnant qui jouait du gingembre au froid polaire pour nous surprendre avec l’intensité fleurie de la tubéreuse et le mystère sensuel du santal. Pour Twilly Eau Poivrée, Christine Nagel, la parfumeuse attitrée Hermès, a conservé cette rencontre des contraires mais a préféré choisir d’autres éléments olfactifs à savoir les baies roses piquantes de fraîcheurs et la rose, fleur si emblématique de la parfumerie féminine.

Comment Twilly Eau Poivrée impose-t-il une nouvelle fois le concept de sororité ?

Sans aucun doute la publicité de Twilly mettait en lumière 2017 une nouvelle façon de promouvoir le parfum ainsi que la femme. Pour la première fois depuis longtemps, la jeune femme était toujours aussi vive et indépendante mais elle est entourée d’autres personnalités qui ne sont pas uniquement des faire-valoir mais bien des personnalités à part entière.

Les jeunes femmes d’aujourd’hui semblent totalement correspondre à ces aspirations de tribus tant le concept de sororité a été maintes fois prononcé ces dernières années.

Twilly Eau Poivrée, le parfum des jeunes femmes modernes et indépendantes ?

« Pour son premier parfum destiné aux jeunes filles, Twilly, Hermès offre, quant à lui, un regard rafraîchissant, plus cru sur les teenagers : filmés sans maquillage, dans une sorte de transe désarticulée devant la boutique parisienne du sellier 24, rue du Faubourg-Saint-Honoré. » Madame Le Figaro.

Ainsi donc la tribu des jeunes femmes Twilly Eau Poivrée n’est seulement une tribu qui entretient son amitié dans la différence mais aussi une tribu de jeunes femmes qui cherchent à être authentiques, à apparaitre à l’écran aussi spontanées que dans la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *