Nouveau parfum Shalimar Souffle d’Oranger

Nouveau parfum Shalimar Souffle d'Oranger
Nouveau parfum Shalimar Souffle d'Oranger

Shalimar Souffle d’Oranger, lorsque la légende de Guerlain reprend vie

Shalimar de Guerlain est un parfum que l’on ne présente plus, tant sa notoriété le précède. Conçu à partir d’une histoire d’amour, chargé d’exotisme, et infiniment raffiné, il ne cesse d’enivrer les femmes et de nous faire succomber à ses charmes. Shalimar fait partie des fragrances que toutes les générations convoitent. Il est une véritable légende de la parfumerie et voit à ce titre apparaître régulièrement des rééditions de sa senteur. Nous révélant encore une nouvelle facette de sa personnalité, Shalimar devient Shalimar Souffle d’Oranger, dans une variation odorante plus lumineuse et estivale que jamais.

Shalimar Souffle d’Oranger, un parfum très lumineux

Shalimar Souffle d’Oranger est un parfum qui réinvente avec brio toute l’intensité du précédent Shalimar. Pour l’occasion, et comme pour célébrer l’arrivée des beaux jours avant l’heure, Shalimar Souffle d’Oranger devient plus lumineux que jamais. Il se lance d’abord sur une association d’agrumes, et se compose de bergamote et de mandarine. Vifs et acidulés, ces ingrédients sont associés à un petitgrain plus lumineux et solaire. Ce dernier est relayé par une fleur de néroli, l’un des éléments majeurs de cette fragrance, juxtaposés en son cœur à un jasmin sambac plus opulent. La fleur d’oranger, quant à elle, prend pleinement toute son ampleur dans la base de cette fragrance. Elle gagne en sensualité au contact de la vanille, tout en s’enveloppant de la douceur du bois de santal.

Guerlain ajoute de la couleur à son flacon

Shalimar Souffle d’Oranger nous est présenté dans un flacon bien connu : celui du tout premier Shalimar, de 1925. Il faut dire que sa bouteille est parfaitement intemporelle. Bien qu’ayant près d’un siècle d’existence, elle demeure pleinement d’actualité. Il s’agit d’une sorte de vasque de verre reposant sur un pied ciselé. L’ensemble est surmonté d’un bouchon bleu nuit, évoquant à la fois l’eau jaillissant d’une fontaine, mais également les éventails très populaires qu’utilisait les femmes durant les Années Folles. Ce contenant, imaginé par Raymond Guérin, en collaboration avec Baccarat, s’agrémente cette fois d’une petite touche d’excentricité. Très coloré, il ose un mélange d’orange, de blanc et de bleu, pour un rendu explosif et pétillant.

Retour sur l’histoire d’amour des jardins de Shalimar

Si Shalimar semble pouvoir traverser les âges sans jamais prendre une ride, c’est probablement parce qu’il s’inspire de l’une des plus belles histoires d’amour au monde. Il nous plonge au cœur de l’Inde, au XVIIe siècle. Le pays était alors gouverné par l’empereur Shah Jahan qui possédait plusieurs femmes. L’une d’entre elles, Mumtaz Mahal, était de loin sa préférée. Les deux amoureux avaient pour habitude de prendre du bon temps dans les somptueux jardins de Shalimar, dont le nom signifie en sanskrit « temple de l’amour ». À la mort de sa bien-aimée, l’empereur Shah Jahan fit construire, entre 1631 et 1641, le plus beau des mausolées en son honneur. C’est ainsi qu’est né le Taj Mahal, au beau milieu des jardins de Shalimar, donnant naissance quelques siècles plus tard à l’un des plus grands parfums de la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *