Terres Aromatiques de Lalique, l’histoire d’une rencontre

Terres Aromatiques de Lalique, l’histoire d’une rencontre
Terres Aromatiques de Lalique, l’histoire d’une rencontre

En 2014, la célèbre maison parisienne Lalique décidait de lancer une gamme de parfums retraçant son histoire. En effet, cette collection se compose de six fragrances que vous pouvez désormais vous procurer moins chères.  Noir Premier rassemble des flacons sur lesquels est apposée une date emblématique de l’histoire de chez Lalique. Avec Terres Aromatiques, il est question de l’année 1905. Nous sommes à l’aube de l’histoire de la marque mais aussi à l’aube d’un bouleversement sans précédent dans l’histoire de la parfumerie. Alors, retour sur une rencontre marquante : celle de René Lalique et de François Coty.

Lorsque l’âme parisienne rencontre les Terres Aromatiques

Nous voilà plongé en plein Paris au tout début du XXème siècle. En effet, c’est en 1905 que René Lalique va rencontrer un autre de ses camarades visionnaires. En l’occurrence, il s’agit de François Coty. Cette rencontre va alors provoquer un véritable raz de marée dans le domaine de la parfumerie et il s’agira des prémices du fonctionnement tel que nous le connaissons aujourd’hui. Car avant cette date, les flacons étaient fabriqués en éditions limitées et le parfum se transvasait d’une fiole vers un unique flacon servant à toute la famille. Aussi, François Cory a pour ambition de faire fabriquer des flacons moins couteux et en plus grande quantité afin que la parfumerie ne soit plus un luxe réservé à l’élite. Pour réaliser de projet, ce créateur va alors s’associer à René Lalique. Avec le parfum Terres Aromatiques, il est question de rendre hommage à cette association d’idées brillantes. Aussi, comme pour faire un clin d’œil à François Coty, originaire de Corse, Terres Aromatiques contient en l’occurrence des notes gorgées de soleil. Ce parfum sent la Garigue et devient donc, par la même occasion, un hommage à Marie-Claude Lalique, petite fille de René Lalique, qui aimait par-dessus tout le midi.

Lalique nous offre une composition très Méditerranéenne

Terres Aromatiques nous délivre l’odeur d’une plante on ne peut plus emblématique du sud : le thym. Ce parfum créé par Julie Massé, au même titre que Fleur Universelle, est alors rehaussé par l’essence du lavandin. Telles les femmes au tempérament méditerranéen, Terres Aromatiques ne manque pas de caractère. Il contient de la cardamone rehaussée de toute l’impertinence de l’ananas. Le côté sucré se frotte quant à lui à des notes très hespéridées comme le citron. Toutefois, l’ensemble reste gorgé de soleil et Terres Aromatiques contient aussi bien des fruits que de la fleur d’oranger. Il est de ces parfums qui parviennent instantanément à ensoleiller le quotidien et affirme aussi sa teneur dans son fond boisé et ambré.  Alors que le freesia adoucit l’ensemble, la puissance de la fève tonka entre en scène. Le foin, l’amande et le tabac sont aussi de la partie et finissent quant à eux de clore l’odeur de ce parfum d’émotions. Terres Aromatiques parvient à donner du baume au cœur. Il est moins cher et est aussi chaleureux que l’ambiance du sud de la France… Délivrant presque autant d’émotions qu’une belle rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *