Trouble in Heaven, la provocation d’un parfum

Trouble in Heaven, la provocation à son apogée
Trouble in Heaven, la provocation à son apogée

Alors que le jeune Christian Louboutin aimait se promener dans les rues de Paris, ou entrer en cachette aux Folies Bergère, il imaginait des chaussures à l’infini. En 1982, il débute chez Charles Jourdan et travaillera pour quelques grandes marques. C’est en 1992 que Christian Louboutin ouvrira sa première boutique de chaussures, rue de Grenelle… Les escarpins rouges seront alors sa marque de fabrique. En 2016, la marque Louboutin se jette dans l’arène de la parfumerie en proposant trois fragrances « Bikini Questa Sera, Tornade Blonde » et « Trouble in Heaven », une fragrance plus que provocante.

La femme selon Louboutin, sexy et provocante

Ce n’est un secret pour personne, Christian Louboutin aime les femmes sexy. Ici, Christian Louboutin a imaginé la femme de ses désirs. Mais, plus que tout, le couturier a souhaité offrir à toutes les femmes, la liberté de s’exprimer et de se mettre en valeur. Avec « Trouble in Heaven », qui signifie « Trouble au paradis », Christian Louboutin s’est inspiré d’une créature divine, une créature ultra sexy et pour le moins charismatique. Cette créature apporte donc le trouble au paradis, et votre rythme cardiaque s’en trouvera vite augmenté, si vous n’y prenez pas garde ! Mystérieuse et séductrice, la femme « Trouble in Heaven » vous enflammera en vous entrainant dans un jeu très très dangereux…

Les notes séductrices de Trouble in Heaven

« Trouble in Heaven » est considéré comme une « seconde peau cousue d’iris, de patchouli et d’absolu de tonka sur lesquels résonne la chaleur de l’ambre oriental ».

« Trouble in Heaven » débute par la fraicheur vivifiante de la bergamote, qui s’associe immédiatement à la cascalone, une molécule synthétique artificielle qui offre des senteurs à la fois aquatique et fraiche. Le cœur de « Trouble in Heaven » se veut plus floral et on ne peut plus élégant, car il conjugue l’iris, un des ingrédients les plus nobles de la parfumerie, avec la rose. Enfin, le fond laisse un sillage à la fois troublant, sensuel et enveloppant, grâce à la présence du patchouli, de l’ambre gris, du labdanum et de la fève tonka. Le flacon est tout aussi séducteur que la composition, voire plus !

À la fois tactiles et hypnotiques, les flacons de Christian Louboutin sont considérés comme de véritables objets d’art. Le verre se courbe et se cambre, comme pour mieux capter la lumière. Les couleurs s’en retrouvent ainsi sublimés. Le design du flacon s’inspire sur l’idée initiale du drapé et de la torsion du verre, créant alors une dynamique visuelle très naturelle. Ici, le flacon se pare d’un dégradé de poudre totalement magnétique.

Lorsque Christian Louboutin se lance en parfumerie, cela donne une fragrance ultra sexy. « Trouble in Heaven » apporte le trouble au paradis, comme son nom l’indique. Provocatrice, séductrice et mystérieuse, la femme « Trouble in Heaven » vous envoutera en moins de temps qu’il ne faut pour le dire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *