Parfum Turbulences, en route pour le plus beau des voyages !

Turbulences, en route pour le plus beau des voyages !
Turbulences, en route pour le plus beau des voyages !

Fondée en 1854 par Louis Vuitton (1821-1892), la marque du même nom a traversé les époques en s’imposant comme l’emblème de la bagagerie de luxe française. Visionnaire et avant-gardiste, la marque Louis Vuitton a révolutionné le monde du voyage. En 1896, Georges Vuitton, le fils du fondateur, déposera le monogramme qui deviendra l’emblème de la marque, « LV ». Fort de ses nombreux succès, Louis Vuitton se lance en parfumerie en 2016. Ce n’est pas un, mais 7 parfums qu’il nous présente à travers la collection « Louis Vuitton Parfums ». Avec « Turbulences », il nous dévoile une tubéreuse extrême prête à nous faire chavirer le cœur.

La gamme exceptionnelle de « Louis Vuitton Parfums »

Louis Vuitton explique sa légitimité à revenir au monde des parfums « L’attachement légendaire du malletier pour les nécessaires de beauté et les flacons de voyage, au cours du XXe siècle ». En effet, les bagages les plus luxueux créés par la marque, contenaient des compartiments capitonnés pour protéger les objets fragiles comme les flacons de parfum.

Si le premier parfum de Louis Vuitton remonte à 1927 « Heures d’Absence », ce dernier n’obtint pas le succès escompté. En 2016, il décide de s’associer avec le nez Jacques Cavallier Belletrud pour créer une collection qui sublime des matières nobles et rares. « Turbulences » nous connecte directement à nos émotions, à notre mémoire et nous emmène dans un monde inconnu. À travers « Turbulences », la marque Louis Vuitton nous rappelle « qu’il est parfois nécessaire de fermer les yeux pour être transporté à l’autre bout de son propre monde ».

Turbulences et ses notes tout en contraste

À l’instar des 6 autres fragrances, la marque a mis en valeur des ingrédients rares et nobles, souvent travaillés de façon différente. Ici, c’est la tubéreuse addictive qui est mise à l’honneur. Elle est associée au jasmin et à la rose de Mai. « Turbulence » débute par la senteur magique du jasmin de Grasse. Considérée comme le patrimoine de la ville de Grasse, cette petite fleur blanche est très plébiscitée par les parfumeurs. Le cœur est ensuite envahi par la tubéreuse, opulente, délicate, mais jamais envahissante.

Si la tubéreuse est originaire du Mexique, elle a été introduite à Grasse au XVIIe siècle. Ici, la tubéreuse offre plusieurs de ses facettes, à savoir des notes cirées, miellées, crémeuses et chaudes. Parfois, la tubéreuse est confondue avec la fleur d’oranger, car elles dégagent la même luminosité. Le fond est sublimé grâce à des accords de cuir, de bois de santal et de musc, conférant à l’ensemble de la composition, un côté ultra addictif. Le flacon est semblable aux 7 fragrances. Il est l’œuvre du designer australien Marc Newson.

Très prisé, ce dernier est connu pour son audace et ses designs épurés. C’est précisément ce flacon minimaliste que l’on découvre ici pour tous les flacons de la collection. Le verre est lourd et ressemble à une fiole d’apothicaire. Le tout est surmonté d’un bouchon noir métallique mettant en lumière, l’emblème « LV » de la marque. Sa base transparente, nous laisse entrevoir la couleur jaune-doré de son nectar rayonnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *