Coco de Chanel le parfum

Coco de Chanel le parfum
Coco de Chanel le parfum

Un oiseau de Paradis fit chanter le parfum délicieusement baroque

En 1984, Madame Gabrielle Chanel, dite Coco n’est plus depuis plus de dix ans. La maison de couture et de parfums Chanel est orpheline de cette créatrice fantasque aux mille idées. Afin de lui rendre hommage, on demandera à Jacques Polge de créer un parfum à son image. Oriental, baroque et terriblement original, Coco va naître pour rapidement devenir un parfum culte de la maison Chanel grâce à sa composition bien sûr, mais aussi grâce à son film publicitaire légendaire signé Jean-Paul Goude.

Quand Coco de Chanel rencontre un bel oiseau dans une cage dorée…

Depuis la mort de Gabrielle Chanel en 1971, la maison Chanel a perdu sa créatrice phare, sa fondatrice bien-aimée à l’énergie folle et aux inventions multiples. Mis à part le joli Cristalle, aucun autre parfum n’a vu le jour. Pourtant l’honorable maison de parfumerie va avoir une idée de génie : rendre grâce à sa fondatrice tant regrettée à travers une nouvelle fragrance. Ce sera le grand Jacques Polge qui sera chargé de cette mission audacieuse.

Ainsi le parfumeur cherchera à s’inspirer de la magnifique personnalité de celle que l’on appelait Coco pour élaborer une composition parfumée à sa mesure. C’est en visitant son ancien appartement aux décorations baroques que l’idée d’un parfum oriental épicé aux « visages » multiples vint à Jacques Polge. Cette magnifique création contrastée et riche nommée Coco sortira en 1984.

Le succès de Coco est immédiat. Chaque femme trouve en ce parfum puissant des senteurs qui correspondent à une féminité sensuelle et marquée. Le choix des égéries Chanel pour Coco ne se fera pas non plus par hasard car Inès de la Fressange, la première ambassadrice de Coco, ressemble énormément à Gabrielle Chanel !

Quant à la seconde égérie, Vanessa Paradis, elle va donner à Coco une image qui restera gravée dans toutes les mémoires. Effectivement la toute jeune actrice en pleine ascension sera filmée par Jean-Paul Goude dans une publicité absolument divine qui sortira en 1991. La belle y devient un oiseau sifflotant dans une cage attisant la convoitise d’un énorme chat qui l’observe mi amusé, mi déconfit. La beauté de l’image comme celle de l’actrice ainsi que les effets spéciaux plutôt grandioses pour l’époque, vont faire de cette publicité pour Coco un film culte dans l’histoire de la parfumerie.

Coco de Chanel ou la « partition baroque aux notes orientales, fleuries et épicées »

Coco de chanel est avant tout, comme nous l’avons vu un hommage à la fondatrice de Chanel comme à ses plus jolies créations. Assez logiquement donc le flacon de Coco sera quasi similaire à celui qui fut créé pour Chanel N°5. Mis à part les couleurs or et noir de l’étiquette, le flacon de Coco porte en lui toute l’élégance du premier parfum de la maison.

Coco s’ouvre sur des notes hespéridées de mandarine de Sicile agrémentée du velouté d’une pêche juteuse et d’une coriandre tonique. Au cœur l’absolu de jasmin et la rose de mai offrent leurs beautés délicates à une ylang-ylang et un mimosa absolument radieux de lumières fleuries. Quelques clous de girofle viennent épicer de leur senteurs parfumées ce mélange fleuri envoûtant.

Les profondeurs de Coco se feront encore plus chaleureuses grâce à des forces animales de civette mariées à des ambres merveilleux et une vanille divine. Une beauté orientale dont le créateur, Jacques Polge, dira : « Coco recrée sur le monde occidental un climat d’ambre et d’épices jusque-là réservé à l’Orient ».

En 2012 la petite soeur Coco Noir est entré en scène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *