Femme, le premier grand parfum de la maison Rochas

Femme, le premier grand parfum de la maison Rochas
Femme, le premier grand parfum de la maison Rochas

Il y a des parfums dont on dit qu’ils sont emblématiques. Aussi, le parfum Femme de Rochas fait parti de ceux-là. En effet, que ce soit par son succès ou par l’histoire de son lancement, il est indéniablement un parfum culte. Qui plus est, il s’agit d’une merveille de création, saluée par les nez du monde entier. Il affiche des codes extrêmes et souligne sans complexe son extra féminité. Sa sophistication dégage même quelque chose de légèrement érotique. Aussi, bien que sa formule ait été légèrement modernisée en 1989, cette fragrance de 1944 n’a absolument rien perdu de son charme d’antan.

L’histoire de la création du parfum Femme

Femme n’est pas le tout premier parfum de la maison Rochas. En effet, Marcel Rochas avait déjà lancé, en 1936, plusieurs parfums tels que Air Jeune, Avenue Matignon et Audace. Toutefois, avec l’arrivée de la guerre, leurs productions ont été stoppées. Aussi, l’histoire de l’essence femme débute en août 1944. Marcel Rochas vient de rencontrer Hélène. Celle-ci deviendra sa femme, sa source d’inspiration et son modèle. Cependant, les temps sont durs et ce dernier n’a pas grand-chose à lui offrir. Pourtant, il est désireux de la couvrir de ce qu’il y a de plus beau. C’est ainsi qu’il décidera de lui confectionner un parfum et qu’il lui offrira ce dernier en guise de cadeau de mariage. Le parfum Femme était né. Puis, afin de faire parler de sa nouvelle essence, Rochas eut l’idée de déposer un courrier dans la boîte aux lettres des femmes les plus importantes de Paris telles que Michèle Morgan, Madeleine Renaud, Arletty, la Vicomtesse de Noailles, la duchesse de Windsor ou encore la baronne de Rothschild. Il leur proposait alors l’édition luxe de sa fragrance. Cette idée fut un succès retentissant et bientôt le Tout-Paris ne parlait plus que de Femme. Puis, en 1945, lors d’une exposition sur le thème du parfum à travers la mode, Marcel Rochas pu faire découvrir son parfum à toutes les femmes. C’est ainsi que ce dernier devint rapidement un symbole de renouveau et de réussite de l’après guerre.

Marcel Rochas imagine une essence chyprée

Afin de réaliser cette fragrance, Marcel Rochas fit appel au parfumeur Edmond Roudnitska. Celui-ci élabora alors une essence chyprée. Cette dernière est cependant associée à une saveur fruitée et presque confite. Ainsi, sa gourmandise devient totalement irrésistible et quelque peu tentatrice. Femme nous propose un accord de pêches et de prunes. Le rendu est particulièrement liquoreux. Il est cependant rafraîchi par la présence de bergamote et s’enrichit d’une pointe d’épices, plus particulièrement de cumin et de cannelle. Puis, son cœur se fait plus floral. Sa féminité s’exacerbe au travers de la rose mai, de l’ylang-ylang et du jasmin. Enfin, son fond se fait plus boisé et affiche son tempérament. Il dégage notamment des effluves de patchouli, de bois de santal, de mousse de chêne, d’ambre gris et de musc. Le flacon du parfum Femme est, quant à lui, tout un symbole. Selon la légende, il s’inspirerait des courbes suggestives de Mae West. En effet, Marcel Rochas était fou des femmes à la taille étroite et aux hanches larges, autrement appelées femmes à la taille de guêpe. D’ailleurs, c’est lui qui est à l’origine de la guêpière dont le plus célèbre modèle était réalisé en dentelle noire. C’est pourquoi l’écrin de Femme est aujourd’hui recouvert de ce tissu. Il renferme tout un symbole et ça n’est pas sans raison s’il a été élu « plus beau parfum du monde ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *