Parfum L’Homme Lanvin, une pièce de couture

Parfum L'Homme Lanvin, une pièce de couture
Parfum L'Homme Lanvin, une pièce de couture

L’Homme de Lanvin, un parfum qui résonne comme une pièce de couture

Lanvin l’Homme est un parfum très masculin qui est à mi-chemin entre l’aspect fantaisiste de l’homme et un certain classicisme. Il allie à merveille l’élégance à la décontraction et pourrait tout autant dégager ses effluves sur un sportif que sur un homme d’affaire. Il ne fait pas dans la fioriture et va à l’essentiel comme pour en être plus efficace. De même, bien qu’il ait vu le jour en 1997, son flacon propose des lignes contemporaines, à la fois pures et très simples. Son unique ambition est alors d’accompagner l’homme dans son quotidien et ce quelques soient les circonstances.

Lanvin fait le parallèle entre ses collections de vêtements et ses parfums

Lanvin l’Homme est né dans l’esprit des créations prêt à porter de Dominique Morlotti. En toute logique, son style est donc très élégant et contemporain. Toutefois, l’Homme de Lanvin est moins formel qu’avant et un peu moins sage. Il est plus libre et audacieux et laisse s’exprimer son côté fantaisiste. Aussi, il incarne à merveille un art de vivre à la française et se plait à le véhiculer à travers le monde. Par ailleurs, avec cette essence, Lanvin a eu envie de jouer sur les correspondances entre le domaine de la parfumerie et celui de la couture. Aussi, le coton est ici symbolisé par de la lavande, le lin brut par des épices. Le cachemire, quant à lui, puise toute sa douceur dans le bois de santal. De même, le flacon se prête volontiers à ce petit jeu. Il a une coupe très simple au tombé parfaitement ajusté. Ses épaules sont déstructurées et sa silhouette est tout en souplesse. Le flacon de Lanvin adopte alors des airs faussement décontractés. Sa couleur bleu est typiquement caractérielle de la maison Lanvin si ce n’est qu’il s’est quelque peu métallisé. Ses courbes et ses proportions attirent l’œil de par leurs harmonies. Par ailleurs, son bouchon fantaisiste nous amuse et l’on se plait à le dégoupiller pour mieux s’asperger de cette fragrance exquise.

L’Homme dégage une fraicheur florale et boisée

Lanvin l’Homme est né de l’imaginaire de l’un des parfumeurs les plus reconnus, à savoir le très célèbre Alberto Morillas. Ce dernier a imaginé une chemise blanche fraichement repassée et a alors souhaité en retranscrire l’odeur. L’homme qui porte cette chemise est sensuel et élégant. Qui plus est, cet accoutrement lui va à ravir en toutes circonstances, en fonction de s’il s’accompagne d’un jean ou d’un smoking. Lanvin l’Homme dégage une senteur d’agrumes. La mandarine se mêle alors à la bergamote et au néroli. Puis, les épices et les aromates font leur apparition. La lavande se mêle à la menthe et à la sauge, ainsi qu’au poivre et à la cardamone. De même, un aspect plus sophistiqué contraste l’ensemble grâce au bois de santal, à l’ambre et au musc. Cette teinte plus animale est alors adoucie par la vanille. Le fond puise sa force dans un accord de lavande et de bois de santal apportant un véritable souffle de fraicheur. La sensualité de Lanvin l’Homme est exquise, à la fois intense tout en restant légère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *