La campagne publicitaire de Diesel Bad

La campagne publicitaire de Diesel Bad
La campagne publicitaire de Diesel Bad

Bad, l’image du mauvais garçon de Diesel

Diesel est une enseigne italienne de renom connue dans le monde entier et appréciée plus particulièrement des jeunes pour son esprit novateur et même parfois légèrement insolent. Diesel est une marque dont le nom fait écho à la décontraction ainsi qu’au raffinement. Maison de caractère avant tout, Diesel n’hésite pas à clamer son envie de liberté dans chacune de ses créations et notamment au travers de ses parfums. Aussi, c’est précisément cette philosophie que l’on retrouve au sein du nouveau parfum Bad de Diesel.

La campagne publicitaire rebelle de Bad

Lorsque l’on demande à Diesel de nous dépeindre le portrait de son nouveau parfum, celle-ci nous répond qu’il est le parfum d’un « homme en cuir noir et au magnétisme envoûtant, séduisant quiconque croise son chemin. » Néanmoins, elle met également en garde la gent féminine : « Vous pouvez le regarder, mais prière de ne pas toucher. Il est un électron libre. Il brûle. […] Il est un rebelle irrésistible. » Aussi, afin d’incarner l’image de ce bad-boy tentateur, Diesel à choisi de faire appel à l’acteur et mannequin américain Boyd Holbrook. Celui-ci s’est fait connaître en jouant aux côtés des plus grands tels que Matt Damon ou Michael Douglas. De même, il n’en est pas à son coup d’essai en termes d’égérie puisqu’il a également travaillé pour les marques Versace, Hugo Boss ou Jean-Paul Gaultier. Néanmoins, Diesel semble totalement se réapproprier l’image de ce beau blond en le transformant en un baroudeur. Il nous apparaît ici au volant d’une grosse cylindrée, entièrement vêtu de cuir et comme épris d’une soudaine envie de liberté. Telle est l’image du parfum Bad de la maison Diesel.

L’anticonformisme de Diesel

Néanmoins, notons que cet univers n’est pas une première pour la marque Diesel. Cette enseigne est notamment connue pour son ironie et sa provocation. Tout commença en 1991 lorsque Diesel décida de répondre à la question « Comment mener une vie équilibrée ? » de manière pour le moins inattendue… En fumant, en maniant les armes et en multipliant les rapports sexuels ! Depuis ce jour, toutes les publicités de Diesel font preuve de beaucoup d’exubérance : centenaires au teint blafard buvant leur urine pour ne pas vieillir, anges particulièrement sexy et aguicheurs, images de films X des années 80 détournées de façon humoristique… Tout y passe dans le but de ne laisser personne indifférent. Ainsi, même si Bad apparaît à nos yeux comme étant un vilain garçon, force est de constater qu’il est plutôt raisonné si l’on considère le passif très irrévérencieux de Diesel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *