Egoïste, le parfum par excellence des dandys

Egoïste, le parfum par excellence des dandys
Egoïste, le parfum par excellence des dandys

Lorsque l’on évoque le parfum Egoïste de Chanel, on pense instantanément à la publicité pour ce dernier. Toutefois, lorsque l’on a gouté à son parfum, on oublie vite ce spot télévisuel singulier et l’on ne garde alors en mémoire que son caractère et son élégance. Sa personnalité épicée est unique en son genre et est rapidement devenue iconique au sein de la maison Chanel. Egoïste est carrément intemporel. Ses qualités olfactives sont indéniables et méritent réellement que l’on s’y attarde.

Egoïste se la joue très « perso » côté olfactif

Egoïste a vu le jour en 1990. Aussi, pour mieux le comprendre, il faut remonter à son origine. En effet, en 1926, Ernest Beaux avait confectionné une fragrance intitulée Bois des Iles pour Melle Chanel. Ce boisé épicé était alors très féminin. Puis, bien plus tard, en 1987, Jacques Polge décida de le remanier en créant Bois Noir, une essence très audacieuse et n’ayant pas rencontré un franc succès. C’est ainsi que trois ans plus tard, Jacques Polge décida d’en reprendre la formule principale en la rendant un peu plus accessible. Il crée donc une fragrance masculine en associant son travail à celui de François Demachy : Egoïste vient de voir le jour. Pourtant, lors de sa sortie, il dénote. En effet, à cette époque la tendance est plutôt aux senteurs fraiches et Egoïste est particulièrement boisé et épicé. Son image est incisive et son nom est percutant. Egoïste clame haut et fort son indépendance et revendique son pouvoir.

Chanel fait preuve de détermination

Egoïste est un parfum de paradoxes. En effet, il reprend la personnalité très audacieuse de ses ancêtres. Il se moque du qu’en dira-t-on et n’en fait qu’à sa tête. Toutefois, Chanel y ajoute une juste dose de douceur et les senteurs fruitées dévoilent toute sa tendresse. Le départ est frais et vigoureux. Il tourne notamment autour de l’odeur de la mandarine, de la coriandre et du  bois de rose. Puis, la rose se mêle à la cannelle et son cœur devient alors plus chaleureux. Toutefois, c’est en son fond qu’Egoïste dévoile toute sa personnalité. Il dégage alors son ampleur ainsi que sa structure boisée complexe. Il est très persistant et la puissance du santal est soutenue par la vanille. La douceur poudrée de la fève de Tonka, quant à elle, s’épanouit dans une note de rhum ambrée.

Chanel nous offre un parfum particulièrement élégant. Egoïste convient tout à fait aux hommes fiers, faisant preuve d’exigence et de détermination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *