Spicebomb Digital Art, la nouvelle arme de séduction de Viktor & Rolf

Viktor & Rolf - Spicebomb Digital Art
Viktor & Rolf - Spicebomb Digital Art

En cette année 2015, la maison Viktor & Rolf a décidé de combler ses fans de plaisir. La maison a choisi de décliner une nouvelle fois sa fragrance Spicebomb. Après avoir pris la forme d’une Eau Fraiche en 2014 et après avoir été poussée à son Extrême en 2015, elle adopte cette fois les codes du numérique. Aussi, vous aurez très prochainement le plaisir de tenir entre vos mais le tout nouveau Spicebomb Digital Art. Toujours aussi explosif et prenant sa célèbre forme de grenade, les fans devraient s’y retrouver tout en étant de nouveau séduits par des sensations inédites.

Spicebomb Digital Art, un parfum contrasté

Spicebomb est une fragrance masculine qui a vu le jour en 2012. En effet, ce parfum n’était autre qu’un écho à la célèbre Flowerbomb de Viktor & Rolf. Cette dernière était une essence féminine née en 2005 et décrite comme étant « une bombe de fleurs qui transformerait le négatif en positif. Un geyser de sensations, d’ondes fraîches, facettées de lumière, pour célébrer la vie comme une utopie. » Les hommes étaient alors désireux, eux-aussi, de posséder cette nouvelle arme de séduction audacieuse et la maison créa donc Spicebomb. Aussi, cette année, ces messieurs seront ravis d’apprendre que Viktor & Rolf leur concoctent une nouvelle surprise. En effet, l’édition limitée Spicebomb Digital Art est tout aussi surprenante que ses prédécesseurs. Cette essence ne manque en rien de caractère et ose s’affirmer sans prendre de détour. L’envolée se fait de façon très glaciale. Le parfum s’ouvre sur un élan de fraicheur puisé dans la bergamote et au cœur des notes hespéridées de pamplemousse. Puis, ce vent froid est contrasté par des épices incandescentes qui révèlent toute la dualité de l’ensemble. Le poivre rose se mêle alors à la résine, au safran, à la cannelle et au paprika. Enfin, l’odeur de Spicebomb Digital Art s’achève sur une sensation cuirée associée à du tabac et la virilité se retrouve dans les effluves de vétiver.

Viktor & Rolf et sa grenade

Depuis sa sortie en 2005, le flacon de Viktor & Rolf adopte toujours le même design. En outre, il s’agit d’une grenade et il est nécessaire de l’amorcer pour pouvoir se parfumer. L’idée est étonnante. Si elle n’a pas manqué de surprendre lors de sa sortie, elle est aujourd’hui devenue une marque de fabrique pour l’enseigne. Elle est une sorte d’arme chic et sophistiquée dont on ne se lasse pas. Par ailleurs, en tant qu’objet de luxe, son design a été particulièrement travaillé et celle-ci a été ciselée à la manière d’un diamant. Ses contours sont réguliers et résolument masculins. De plus, le flacon a été très bien pensé et son ergonomie lui permet aisément de tenir au creux de la main. Qui plus est, le noir et le gris sont encore de la partie. En revanche, du jaune et un vert militaire font leur apparition, rehaussant la virilité et la modernité de l’ensemble. L’esthétique de cette édition est très emprunt de l’univers du numérique et est très encré dans l’air du temps, promettant encore de conquérir un large public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *