Le Ballet Blanc : le parfum Repetto

Le Ballet Blanc : le parfum Repetto
Le Ballet Blanc : le parfum Repetto

Le Ballet Blanc de Repetto, lorsque Le Lac des Cygnes devient parfum

Repetto est une enseigne incontournable dans l’univers du luxe et plus précisément dans celui de la danse. Le Lac des Cygnes de Tchaïkovsky, quant à lui, est un thème iconique réinterprété dans de nombreux ballets et incarné par les plus belles danseuses étoiles de la planète. Aussi, c’est précisément ces deux univers qui s’entremêlent dans le nouveau parfum de Repetto nommé Le Ballet Blanc. « Ce nouvel opus apporte la chaleur enveloppante du musc autour d’une gourmandise fruitée. Comme les ailes d’un cygne couronnant une mûre juteuse ».

La nouvelle histoire de Repetto

Depuis sa création en 1947, la maison Repetto est intimement liée à l’univers de la danse classique. En effet, celle-ci s’est fait connaître en confectionnant des ballerines pour les plus grandes danseuses étoiles de la planète. Aussi, même si celle-ci a décidé de se lancer dans l’univers de la parfumerie, elle n’en a pas oublié pour autant ses origines. C’est ainsi qu’elle a décidé de confectionner le parfum Le Ballet Blanc. Celui-ci nous entraîne dans une nouvelle histoire, sans doute l’une des plus connues au monde : celle du Lac des Cygnes de Tchaïkovsky.

Le premier acte nous raconte l’histoire du prince Siegfried apercevant un cygne blanc majestueux et tombant sous le charme de l’animal. Celui-ci jure alors un amour éternel au bel oiseau. Dans l’acte deux, un bal est organisé en l’honneur du prince afin qu’il choisisse une fiancée. Arrive soudain un cygne dont le prince croit qu’il s’agit de sa bien-aimée. En réalité, il est ici dupé par un maléfice lancé par le sorcier Rothbart. Le prince brise alors sa promesse d’un amour éternel. Fort heureusement, dans l’acte trois, le prince s’aperçoit de sa maladresse et retourne auprès du lac pour implorer le pardon de sa bien-aimée. Celle-ci lui pardonne et l’amour triomphe.

La sensualité enveloppante du Ballet Blanc

Le Ballet Blanc rend donc hommage à cette histoire iconique et tant convoitée par les danseuses du monde entier. En effet, quelle petite fille n’a jamais rêvé de devenir un jour le célèbre cygne de Tchaïkovsky ? Le tout se traduit par une fragrance donnant envie de prendre son envol. L’ensemble a été confectionné par un trio de parfumeurs composé de Juliette Karagueuzoglou, Sophie Labbe et Nicolas Beaulieu. Ensemble, ils ont choisi de faire débuter Le Ballet Blanc par une envolée fraîche et fruitée composée de mûre et de mandarine. Puis, la féminité du Ballet Blanc prend rapidement le dessus, associant la fraîcheur aérienne de la pivoine à une subtile odeur de jasmin sambac.

Le tout devient alors peu à peu plus sensuel, enveloppant l’ensemble d’ambres gris et de musc blanc comme pour faire écho à la douceur du duvet d’un cygne. Le Ballet Blanc est alors enrobé d’un flacon tout en rondeur. Celui-ci évoque incontestablement l’allure de ses aînés tout en se parant d’un nouveau costume de scène. Pour l’occasion, Le Ballet Blanc est enveloppé de deux ailes givrées prêtes à être déployées. Le tout est également décoré d’un ruban de satin blanc au niveau de son col, comme pour rappeler les costumes des danseuses en tutu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *