Classique Jean-Paul Gaultier, l’incarnation de la féminité

Classique Jean-Paul Gaultier, l’incarnation de la féminité
Classique Jean-Paul Gaultier, l’incarnation de la féminité

Jean-Paul Gaultier né en 1952, à Arcueil, en région parisienne. Après l’école, le soir, il travaille pour la maison Pierre Cardin, et échoue ainsi à ses examens. Il intégrera ensuite la société Jacques Esterel et après, la marque Jean Patou. C’est en 1982 qu’il fonde sa propre maison. « L’enfant terrible de la mode », comme on le surnomme, affiche un style anticonformiste, voire provocateur. En 1993, Jean-Paul Gaultier présente sa première fragrance « Classique », une essence qui représente l’idéal féminin, et dont le célèbre flacon n’a pas de cesse de faire parler de lui.

La femme selon Jean-Paul Gaultier

Lorsque Jean-Paul Gaultier ouvrit sa maison de couture, il avait pour but d’embellir et de sublimer les courbes des femmes. Il a souhaité ancrer les femmes dans quelque chose d’intemporel, d’éternel. Si c’est la grand-mère de Jean-Paul qui l’initia à la couture, « Classique » puise dans le passé pour s’approprier une odeur d’aujourd’hui. L’odeur de « Classique » s’inspire effectivement des anciennes poudres de riz, mais aussi des « vieux » rouges à lèvres. Il en résultera une essence ultra féminine, l’incarnation parfaite de la femme. « Classique » révèle un parfum oriental et floral, à la fois sensuel, aphrodisiaque et chaleureux. « Classique » est un parfum de promesse qui nous enivre et nous transporte vers des émotions inédites.

Les notes contrastées de Classique

Le début de « Classique » se fait grâce à des notes hespéridées, celle du citron et de la bergamote. Elles se mêlent ensuite à la luminosité de la fleur d’oranger. Le cœur de « Classique » est ultra féminin, car il est composé d’un beau bouquet de fleurs, rose, jasmin, la tubéreuse, et ylang-ylang. Ces tonalités florales sont rehaussées par les notes de gingembre. Enfin, le fond est suave et sensuel grâce à la présence de la vanille et de l’ambre.

Quant au flacon, il est une légende à lui tout seul. En forme de corset féminin, le flacon est un véritable hommage du couturier aux femmes, même si le buste est inspiré du corps de Madonna, rappelant également les bustes utilisés autrefois par les couturières. Au buste, s’ajoutent guêpière et portes-jarretelles en verre poli qui subliment fatalement le corps de la femme, aux courbes hédonistes et délicates. Le flacon s’habille pour l’occasion d’une couleur chair et sensuelle, et son étui est quelque peu détourné de sa fonction habituelle, car ce n’est autre qu’une boite de conserve argentée… Un clin d’œil ludique !

Première fragrance de Jean-Paul Gaultier, « Classique » sublime la femme. La fragrance, avec son bustier en forme de corset, offre une essence lumineuse, radieuse et ultra sensuelle. Le bustier deviendra l’icône de la marque, s’habillant à chaque occasion, d’une nouvelle tenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *