Jeanne Lanvin My Sin

Jeanne Lanvin My Sin
Jeanne Lanvin My Sin

Un doux parfum de transgression

Saison après saison, la maison Lanvin esquisse les contours olfactifs de l’audace. En 2016, elle déroute les sens avec le lancement de Jeanne Lanvin Scandal, dont l’esprit frondeur et facétieux exalte un parfum de rébellion. Après ce concentré d’impertinence à fleur de peau, l’histoire se poursuit aujourd’hui avec la nouvelle édition Jeanne Lanvin My Sin (Mon Péché), dans une version irrésistiblement attirante et délicieusement malicieuse qui se croque comme un fruit défendu. Intensément fruité, vibrant et sensuel, ce sillage provocateur est un appel à succomber à l’interdit et  à céder aux plaisirs capiteux.

La femme My Sin, l’appel de la tentation

Jeanne Lanvin My Sin est le parfum manifeste d’une femme enjôleuse et piquante. Orgueilleuse, provocatrice, elle n’obéit qu’à ses désirs les plus secrets. Incandescente et déterminée, libre de céder à ses émotions, n’écoutant que l’appel de la sensualité, elle revendique le plaisir de surprendre, troubler et bouleverser. Irrésistible mélange de grâce et de séduction espiègle, elle subjugue ceux qui la rencontrent. Son sillage marque indéfectiblement les esprits. On s’en souvient comme d’un voyage imaginaire jusqu’au péché, un délice dont on peut abuser, une douceur olfactive qui régale les sens.

Un nectar enivrant

Reflet olfactif de cette sensualité outrageuse, la fragrance florale fruitée de Jeanne Lanvin My Sin possède un irrésistible pouvoir d’attraction qui envoûte les sens et réveille les instincts de séduction. Outrageusement fruité et infiniment sexy, le péché de Jeanne se traduit par de délicieuses notes fondantes d’abricot entrelacées avec un nectar de poire juteux et charnu. Alors que son cœur floral palpite au rythme du freesia et des pétales de roses cristallisés, tout bascule quand les muscs suaves et le bois de santal voluptueux déploient leurs douces notes lactées, diffusant une aura enivrante qui fait perdre la tête. Le trouble est semé. Le péché consommé.

Un dress code double jeu

Teinté d’un laquage rose tendre angélique et radieux, le flacon emblématique de la ligne Jeanne Lanvin conserve son allure de toujours : la silhouette géométrique de sa robe de verre est adoucie par la rondeur d’une goutte dessinée en son cœur et décorée de l’élégante étiquette en gros grain, signe distinctif de la fragrance originale. Sur ce bloc de verre épuré, la signature manuscrite donne le ton : le nom My Sin affiche clairement la promesse de céder à la tentation. Avec l’étui, plus d’équivoque. Son motif graphique évoquant des serpents entrelacés renouvelle la promesse de goûter au fruit défendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *