Balenciaga

Balenciaga, la plus espagnole des maisons de luxe

La maison Balenciaga fut fondée par Cristobal Balenciaga à San Sebastian, au nord de l’Espagne, en 1919. Puis, dans les années 30, il ouvrit deux autres boutiques à Madrid et à Barcelone. Néanmoins, la guerre civile obligea le créateur à quitter l’Espagne dès 1935 pour venir s’installer à Paris. C’est ainsi que Balenciaga ouvrit sa première boutique avenue George-V en 1937.

Le succès immédiat de Balenciaga

Immédiatement après son ouverture, la maison Balenciaga s’imposa comme étant une référence de la mode. Elle fut notamment connue pour ses robes boules, ses tailleurs et ses boléros brodés. Les créations Balenciaga affichaient un style haut en couleurs qui collait à merveille avec la philosophie du Paris de l’après-guerre. Ainsi, l’enseigne fut à l’apogée de sa gloire dans les années 50. D’ailleurs, son fondateur fut même fait chevalier de la Légion d’honneur en 1958. Le succès de Balenciaga est ainsi demeuré intacte jusqu’en 1968. Cependant, c’est à cette date que Balenciaga décida de fermer sa boutique de Paris pour retourner en Espagne. Ce changement radical marqua alors un net recul au sein de la maison et il fallut attendre l’année 2000 pour voir réapparaître les lettres de noblesse de Balenciaga.

Un vent de renouveau souffle chez Balenciaga

Aujourd’hui, la marque Balenciaga a été rachetée par le groupe Gucci. Cela s’est alors accompagné d’un véritable vent de renouveau sans pour autant en oublier l’esprit de son fondateur. Aussi, bien que Balenciaga ait déjà élaboré un parfum en 1950 nommé « Le Dix », elle semble désireuse de redévelopper cette activité. C’est ainsi que Balenciaga a lancé son Eau de Parfum, une essence qui sonne comme étant le début d’une longue série…