Van Cleef & Arpels

Van Cleef & Arpels, l’amour des pierres devenu parfums

L’histoire de Van Cleef & Arpels est née d’une histoire d’amour entre Estelle Arpels, fille d’un négociant en pierres précieuses et Alfred Van Cleef, fils d’un diamantaire. Leur aventure commença par un mariage en 1895. Elle se poursuivit ensuite par une passion commune tournant autour des pierres précieuses. Dès le mois de juin 1906, Van Cleef & Arpels est l’un des premiers joailliers à s’installer sur la place Vendôme à Paris. Très vite, les bijoux Van Cleef & Arpels se distinguent, s’inscrivant parfaitement dans la tendance de l’Art Nouveau. Chacun d’eux émane directement de la nature, des voyages et des saisons. Puis, le style évolue et les Années Folles voient apparaître l’Art Déco. C’est alors que la marque décide de s’exporter vers les États-Unis, ouvrant une première boutique en 1940 à Palm Beach puis en 1942 à New York.

Le style contrasté de Van Cleef & Arpels

Dès lors, Van Cleef & Arpels élabore un style à la frontière entre celui de l’Europe et celui des États-Unis. Néanmoins, son ambition ne s’arrête pas là et Van Cleef & Arpels ne se contente pas de nuancer son style. L’enseigne choisit également de contraster son secteur d’activité en se lançant en parfumerie. Elle explique ainsi : « Comme notre ambition est de créer des plus belles parures éternelles, nous voulons aussi créer les plus belles parures éphémères. » Ainsi, un premier parfum, nommé First voit le jour en 1976.

L’esprit d’excellence de Van Cleef & Arpels

Jour après jour, décennie après décennie, Van Cleef & Arpels a su préserver le respect de la tradition familiale. Si son inspiration se renouvelle sans cesse, la nature, le mouvement et l’élégance sont des éléments qui se situent toujours au cœur de leurs créations. Incontestablement, Van Cleef & Arpels parvient aujourd’hui à revêtir les femmes des plus belles parures, qu’elles soient visibles ou simplement odorantes.

12345