Montana

Montana, un style parfumé très couture

Claude Montana est né en 1947 à Paris. Toujours captivé par l’art, il quitta la France pour rejoindre Londres dès 1967 et commença à y réaliser des bijoux en papier mâché. Son talent fut alors rapidement remarqué par le magazine Vogue. Ainsi, Claude Montana se fit très vite un nom et revint à Paris pour vendre des dessins à différentes revues de mode. Il travailla ensuite pour Mac Douglas et fit ensuite ses armes au sein de différentes maisons de prêt-à-porter. Enfin, dès 1975, il organisa son premier défilé immédiatement remarqué des grands magazines tels que Marie-Claire, Vogue ou Elle. Dès lors, il fut adulé par la planète tout entière, et même reconnu par le talentueux Yves Saint-Laurent comme étant l’un des plus grands talents de sa génération. Il remporta également deux Dés d’Or en 1990 et 1991 alors qu’il travaillait pour Lanvin.

Les parfums Montana

Dans le même temps, Claude Montana explora un autre secteur qui le fascinait tout autant : la parfumerie. Son premier jus naquit en 1986 et se nommait Parfum de Peau. Aujourd’hui, il s’agit d’une fragrance culte incontournable de la parfumerie. Après plusieurs créations pour femmes telles que Montana Parfum d’Elle, Just Me ou encore Montana Blu, l’enseigne élabora son premier jus masculin en 2001. Celui-ci fut suivi de Graphite en 2012, autre grand nom de la maison

Le look unique de Montana

Qui plus est, au-delà de sentir divinement bon, les essences de Montana sont également très reconnues pour leur design très élaboré. Chacun des flacons de la maison est une véritable œuvre d’art. D’ailleurs, nombreux sont ceux qui sont inspirés de l’univers couture tel que Just Me se réappropriant la forme d’une fermeture éclair ou Graphite se dotant d’un bandeau de cuir. Ainsi, au sein de la maison Montana, les différences secteurs semblent s’associer comme pour mieux nous éblouir.