Reminiscence

Réminiscence, une marque synonyme d’exotisme

Avant d’être l’histoire d’une gamme de parfums, Réminiscence est surtout celle d’une histoire d’amour. Celle-ci est celle de Nino Amaddeo et Zoé. Ces deux amoureux du Londres des années 60 se plaisent à chiner au travers des différents marchés d’antiquaires. Ils finissent par ouvrir leur première boutique en 1970 à Juan-les-Pins. Celle-ci est une sorte de bazar plein de vie et de sentiments. En parallèle, ces deux créateurs dans l’âme n’hésitent pas à dessiner leurs rêves, élaborant, en l’occurrence, des bijoux fantaisie à base de pierres ramenées des quatre coins du monde.

Le style unique de Réminiscence

Réminiscence devient ainsi une enseigne synonyme d’excentricité, d’art déco, de couleur et de joie. La boutique Réminiscence est semblable à un conte féerique et fait alors très vite parler d’elle. Puis, un jour de 1970, Zoé croise un parfumeur à Grasse. De cette rencontre né le premier parfum de Réminiscence. Celui-ci laisse derrière lui une note précieuse et mystérieuse et sera suivi, la même année, d’Ambre et de Musc, deux grands classiques.

Les parfums incontournables de Réminiscence

Qui plus est, comme chaque marque qui se respecte, Réminiscence compte, elle aussi, ses best-sellers. Incontestablement, Patchouli a su marquer toute une génération. Il est le symbole par excellence de l’époque hippie et semble aujourd’hui capable de faire renaître des souvenirs d’un simple souffle. De même, le parfum Rem fait également partie des autres incontournables de la maison. Directement inspiré d’une ambre solaire en provenance de Saint-Barthélemy, il a su peindre le décor de la maison Réminiscence d’un bleu turquoise synonyme d’exotisme. Ainsi, chacune des créations de Réminiscence semble être faite pour être découverte telle une nouvelle page d’un carnet de voyage.

123