Balmain

Balmain, la renaissance d’une marque incontournable

Fondée en 1946 par Pierre Balmain, la maison Balmain est considérée comme étant un symbole fort faisant parti de l’héritage de la couture française. Aussi, après quelques années plus difficiles, il semblerait que Balmain affiche aujourd’hui un retour fracassant sur le devant de la scène.

Les débuts de la maison Balmain

Balmain s’installa dès 1946 rue François Ier à Paris. Très vite, l’enseigne incarna l’élégance à la française. Balmain s’illustra notamment dans un style sophistiqué, moderne et désinvolte. Ainsi, ses vêtements furent portés par les plus belles femmes de la planète. Néanmoins, Balmain ne concevait pas le port d’une jolie tenue sans la sublimer par un parfum. C’est ainsi qu’il élabora la fragrance Jolie Dame. Figure incontournable de la mode française, le look Balmain fut même baptisé par l’écrivain Gertrude Stein comme étant le « New French Style ». Néanmoins, le fondateur de la maison décéda en 1982 des suites d’une longue maladie, ce qui plongea peu à peu l’élan créatif de Balmain dans le néant.

Le vent de nouveauté de Balmain

Dès 1992, Oscar de La Renta reprend la direction de la maison et lui redonne ses lettres de noblesse en élaborant des collections sophistiquées. Ces dernières sont même adulées par des célébrités telles que Nancy Reagan ou Ivana Trump. Puis, Christophe Decarnin reprend le flambeau, rafraîchissant encore plus l’image de cette griffe et créant des pièces particulièrement glamour. Aujourd’hui, depuis avril 2011, la direction de Balmain est assurée par Olivier Rousteing et toutes les œuvres signées de son nom s’arrachent, tant en termes de mode que de parfumerie. Parmis les plus célèbres fragrances de la maison, on compte notamment Ambre Gris de 2009, Carbonne de 2010, Ivoire de 2012 ou Extatic de 2014.