Jean Paul Gaultier

L’exubérance de Jean-Paul Gaultier dans des parfums

Jean-Paul Gaultier est un créateur qui est né en région parisienne et qui a été élevé par sa grand-mère. Aussi, celle-ci l’a initié très tôt au monde de la couture. Ce domaine fut pour lui une véritable vocation et c’est ainsi que Jean-Paul Gaultier fit ses premiers pas dans la création couture, au sein des ateliers de Pierre Cardin, dès 1970. Puis, après cinq ans de bons et loyaux services et un rapide passage chez Jacques Esterel, il créa sa propre maison de couture en 1976. Depuis ce jour, Jean-Paul Gaultier ne cesse d’étonner de par son exubérance.

L’originalité de Jean Paul Gaultier

Dès 1983, le corset devint l’une des pièces maîtresses du dressing Jean-Paul Gaultier. La notoriété du créateur devint rapidement mondiale et fut encore accentuée en 1990. En effet, à cette date, Jean-Paul Gaultier dessina tous les costumes de la tournée mondiale de Madonna pour le « Blod Ambition Tour ». De même, Jean-Paul Gaultier est également très investi dans le cinéma. C’est à lui que l’on doit les costumes du film la Cité des Enfants Perdus de Marc Caro ou ceux du Cinquième Elément de Luc Besson.

Le lancement en parfumerie de Jean-Paul Gaultier

C’est alors que Jean-Paul Gaultier décida de lancer son premier parfum, en 1996. Le Classique se destinait aux femmes et est très vite devenu un incontournable du rayon parfumerie. À la fois sexy et floral, il ne tarda pas à séduire les femmes du monde entier. De plus, il fut suivi, dès 1995 par son équivalent masculin nommé Le Mâle. Ces deux essences affichent une renommée hors du commun et sont aujourd’hui placées au cœur de la stratégie Jean-Paul Gaultier. En effet, malgré de nombreuses autres créations, l’enseigne semble désormais désireuse de se recentrer sur ses fondamentaux.