Courrèges L’Eau Hyper Fraîche

Courrèges L'Eau Hyper Fraîche
Courrèges L'Eau Hyper Fraîche

La tonicité androgyne de la nouvelle Eau Hyper Fraiche de Courrèges

« A l’instar de Le Corbusier qui a fait pénétrer la lumière dans les maisons, je veux faire entrer la lumière dans mes vêtements. » Telle fut l’ambition de M. André Courrèges lorsqu’il fit naître sa propre marque il y a de cela 50 ans. Aussi, c’est précisément tout cet enthousiasme que l’on retrouve dans chacun des parfums de l’enseigne Courrèges. Dans la continuité de toutes ses créations au design géométrique et à la vivacité intense, Courrèges vient d’annoncer la sortie d’un tout nouveau parfum. Celui-ci se nomme l’Eau Hyper Fraiche et est déjà présenté comme étant un condensé de dynamisme.

Les origines de l’Eau Hyper Fraiche

Bien qu’il s’agisse du tout dernier parfum de Courrèges et que celui-ci soit particulièrement ancré dans notre époque moderne, notons que l’Eau Hyper Fraiche puise ses origines au cœur des années 1970. En effet, André Courrèges a toujours veillé à être en accord avec son époque. Ainsi, il fut littéralement séduit par la libération des femmes et par la décontraction des hommes qui régnait en maître à l’époque des « seventies ». Qui plus est, André Courrèges était lui-même un sportif aguerri. C’est ainsi qu’il décida d’élaborer un parfum mixte synonyme de vivacité et de tonicité. Dès lors, l’Eau de Courrèges ne tarda pas à séduire le cœur d’un large public. Son eau élégante et racée accompagna ainsi le mouvement caractéristique de cette époque. Aujourd’hui encore, l’Eau de Courrèges est un parfum synonyme de liberté. Aussi, c’est précisément dans la continuité de ce jus vieux de 40 ans que s’inscrit la nouvelle Eau Hyper Fraiche. Celle-ci est déjà décrite comme étant le gage d’une nouvelle promesse : « Une promesse à la simplicité rare et à l’éternelle élégance. La promesse d’une fraîcheur évidente. La promesse d’un grand parfum. »

La nouvelle vivacité de l’Eau Hyper Fraiche

Comme toujours, l’Eau Hyper Fraiche nous est livrée dans le flacon emblématique de la tradition des parfums Courrèges. Celui-ci repose sur un cylindre de verre coiffé d’une sphère futuriste. Si ce dernier ne cesse de se décliner dans de multiples couleurs depuis sa première parution, en 1971, il est ici pensé tout en transparence. Seul son nom vient s’afficher dans un coloris hyper futuriste à la frontière du jaune et du vert flashy. L’ensemble renferme alors une « eau fraîche, une eau libre, une eau hyper fraîche ». L’Eau Hyper Fraiche débute ainsi par une envolée très hespéridée conjuguant plusieurs agrumes. La mandarine se dévoile ici sous son aspect le plus solaire. La bergamote se montre plus zestée. Le citron, quant à lui, est un gage de tonicité. Puis, le tout évolue vers un bouquet de fleurs blanches aérien et vivifiant. Celui-ci contient notamment du jasmin mentholé et du petitgrain pétillant. Enfin, le tout s’achève par un sillage plus sombre et charpenté regorgeant de mousse et de patchouli. Le tout s’achève ainsi par une intense noblesse et un souffle plus racé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *