Guerlain Vétiver, la masculinité naturelle de l’homme

Guerlain Vétiver, la masculinité naturelle de l’homme
Guerlain Vétiver, la masculinité naturelle de l’homme

C’est en 1828 que Pierre-François-Pascal fonde la maison Guerlain. Pour l’occasion, il installe sa première boutique rue de Rivoli, à Paris. À l’époque, les parfums sont personnalisés, au même titre que leurs flacons ! Devant le succès, la maison Guerlain déménagera en 1914 au 68, avenue Champs Élysée. Aujourd’hui, cette adresse est toujours l’incarnation du luxe français. Guerlain est à l’origine de parfums exceptionnels qui ont réellement marqués le monde de la parfumerie comme « Jicky, l’Heure Bleue, Shalimar, La Petite Robe Noire, l’Instant de Guerlain, Idylle…). En 1959, la maison Guerlain présente « Guerlain Vétiver », l’incarnation parfaite de la senteur masculine.

L’homme selon Guerlain

C’est en 1959 que Jean-Paul Guerlain imagine « Vétiver », qu’il portera lui-même par la suite. Comme son nom l’indique, cette fragrance met le vétiver à l’honneur. L’inspiration de « Vétiver » a été expliquée de cette façon par Jean-Paul Guerlain « A la lisière d’un bois, un homme me parlait de son amour de la terre, de la magie des saisons. De subtiles odeurs s’imprégnaient en moi, me détachant de son récit. L’homme exaltait une imperceptible odeur de tabac se mêlant aux effluves de la nature, soulignée par les senteurs de la terre généreuse fraîchement retournée… Une inspiration venait de naître ». Il faut savoir que le vétiver est une plante tropicale, originaire d’Inde. Le vétiver est une plante peu exigeante, car elle peut même supporter des périodes de fortes sécheresses. Le vétiver possède des propriétés relaxantes, apaisantes, mais elle est également utilisée comme aide à la circulation veineuse, ou comme stimulant immunitaire. En parfumerie, le vétiver offre ses senteurs tenaces, boisées et terreuses. Sa fragrance est à la fois sensuelle et profonde. Si le flacon a subi un relooking en 2000, la composition, quant à elle, n’a jamais changé.

Guerlain Vétiver, des notes boisées et aromatiques

C’est donc Jean-Paul Guerlain qui a imaginé « Vétiver », qui offre toute la dualité de la nature, à savoir désordre et harmonie, fraicheur et chaleur. « Vétiver » débute par des notes hespéridées comme le citron et la mandarine et la bergamote, ensuite associées au néroli. Le cœur de « Vétiver » est très masculin, à la fois épicé et boisé, car il conjugue le santal, le cèdre, le poivre noir. Son fond révèle toute la beauté du vétiver d’Haïti, du patchouli et d’accord de tabac. À sa sortie en 1959, le flacon de « Guerlain Vétiver » arborait une forme carrée et imposante. Le nouveau flacon est signé Robert Granai. Le verre affiche désormais des lignes pures et franches traduisent la puissance de la masculinité. Le bouchon porte une bague de métal double face gravée en son creux de son nom et de la signature de la maison Guerlain. L’étui est mat et se pare d’un canon de fusil gaufré sur lequel est gravé le « double G ».

Un des succès intemporels de la maison Guerlain « Vétiver ». Sorti en 1959, « Vétiver » n’a jamais été revisité. Ici, c’est bien entendu le vétiver qui est à l’honneur, mais avec lui, c’est aussi la terre, les bois, les forêts et les senteurs ultras puissantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *