La Panthère de Cartier dans une nouvelle version étincelante

La Panthère de Cartier dans une nouvelle version étincelante
La Panthère de Cartier dans une nouvelle version étincelante

La Panthère Étincelante, le retour de l’emblème de Cartier

La panthère est un animal sauvage à la fois dangereux, libre et fascinant. À travers lui, la maison Cartier a vu le symbole d’une féminité libre de s’accomplir, libre d’aimer avec passion et de faire ce que bon lui semble. Dès lors, elle décida d’en faire l’un des plus beaux symboles de sa joaillerie et de sa parfumerie. Un premier bijou dérivé d’une panthère fit son apparition dans les années 20 au sein des ateliers Cartier. Un parfum fut également créé en 1987. Puis, il fut réinterprété une première fois en 2014. Aujourd’hui il se réinvente de nouveaux pour devenir La Panthère Étincelante.

La silhouette de La Panthère chère à la maison Cartier

Avec ce parfum, la maison Cartier s’offre également un nouveau flacon. Bien entendu, celui-ci possède de nombreux points communs avec la précédente bouteille du parfum La Panthère. Tous deux affichent une silhouette très géométrique. Taillée comme une pierre précieuse, La Panthère Etincelante affiche de nombreuses facettes dessinant le visage anguleux d’une panthère. Sa couleur noire est particulièrement fascinante. Elle est en opposition avec le cabochon doré de ce parfum simplement décoré du nom de la maison Cartier.

La composition florale et fruitée de La Panthère

Côté senteur, c’est la parfumeuse Mathilde Laurent qui a eu la lourde tâche de réinterpréter ce jus emblématique de la parfumerie féminine. Elle a choisi de faire débuter La Panthère Étincelante par une recette très fruitée. Ainsi, ce parfum se compose de rhubarbe, de fraise, de fruits secs et de bergamote. La poire prend également le relais dans son cœur et lui apporte un côté plus fruité. De l’anis vient chatouiller l’ensemble et augmente l’impertinence de ce jus. Le gardénia, la fleur d’oranger, la rose et ylang-ylang subliment sa féminité. Enfin, La Panthère Etincelante s’achève par une base plus profonde et animale constituée de musc, de mousse de chêne, de patchouli et de cuir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *