Le Mâle Essence de Parfum, le mythe Jean Paul Gaultier version contemporaine

Le Mâle Essence de Parfum, le mythe version contemporaine
Le Mâle Essence de Parfum, le mythe version contemporaine

C’est en 1976 que Jean-Paul Gaultier fonde sa maison de couture, après avoir travaillé pour des noms de la mode comme Pierre Cardin, Jean Patou ou encore Jacques Esterel. Son style est décalé et anticonformiste. Surnommé « l’enfant terrible de la mode » il aime particulièrement aller à contre-courant de la mode. En 1983, Jean-Paul Gaultier lance la mode du « Toy Boy », l’homme vêtu d’une marinière bleue, devenant par la même occasion sa marque de fabrique. En 2016, Jean-Paul Gaultier réinterprète sa fragrance star en une version plus moderne avec « Le Mâle Essence de Parfum ».

Une nouvelle version de la masculinité contemporaine

En 1995, lorsque Jean-Paul Gaultier sort « Le Mâle », le succès est immédiat. « Le Mâle » révèle un caractère hors-norme et authentique, à l’image de son créateur. En 2016, le couturier décide de réadapter son essence mythique en une essence plus contemporaine. « Le Mâle Essence de Parfum » est la fragrance des hommes qui s’assument. Viril et élégant, « Le Mâle Essence de Parfum » se veut néanmoins plus sobre que son ainé. La bouteille et la silhouette du « Mâle » ont été pour l’occasion aussi revisitées en confirmant cet aspect plus élégant, plus sophistiqué que son ainé. Avec « Le Mâle Essence de Parfum », c’est un nouveau chapitre du mythique « Mâle » qui s’inscrit.

Les notes contemporaines du Mâle Essence de Parfum

Afin de revisiter sa fragrance star, Jean-Paul Gaultier à fait appel à Quentin Bisch, parfumeur hors du commun. « Le Mâle Essence de Parfum » s’envole sur les notes ultras fraiches du citron, associées pour l’occasion à la cardamome. Le cœur se veut masculin, tout d’abord parce qu’il contient de la lavande, l’ingrédient emblématique du « Mâle », mais aussi parce qu’il est composé d’effluves de cuir. Le fond continue son sillage viril, car il conjugue des notes d’ambre de vanille, mais aussi de costus, une racine végétale provenant de Chine et offrant une senteur animale. Quant à la silhouette du « Mâle », elle est quelque peu modifiée. Plus penchée en arrière, son buste s’affine en arborant des arrêtes strictes et nettes, offrant un rendu plus contemporain. Son iconique marinière a disparu au profit d’un verre poli, très transparent qui laisse entrevoir la couleur bleu-gris du jus du « Mâle Essence de Parfum ».

Jean-Paul Gaultier revisite sa fragrance mythique. Sorti en 1995, « Le Mâle » connait un succès fulgurant. En 2016, l’enfant terrible de la mode modernise sa fragrance star en lui apportant un vent de fraicheur et de sobriété. Toujours aussi élégant, « Le Mâle Essence de Parfum » arbore une silhouette plus fine dans des tonalités bleu-gris pour plus de chic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *